REFLEXION

TRANSFERT DE LA STATION DE BUS D’AIN BOUDINAR ET AIN TEDELES VERS SIDI BENHAOUA : Quel avenir pour le commerce à Montplaisir ?!



La décision de transfert de la station de bus desservant Kheir-Eddine, Ain-Boudinar et  Ain Tédelès à la ville de Mostaganem a été transférée hier, de Montplaisir à l’Est de la ville à Sidi Benhaoua, a causé la grève des transporteurs en question mais aussi celle des chauffeurs de taxis desservant la ligne de Montplaisir-centre-ville.  La population de Kheir-Eddine, Ain-Boudinar et AinTédelès ont trouvé hier tout le mal du monde pour glaner un transport en direction vers la ville de Mostaganem. Et pour cause, la grève de transport qu’ont décidé d’un commun accord, l’ensemble des transporteurs assurant ces lignes, suite à la décision unilatérale de la direction des transports de la wilaya de transférer  la station de bus depuis Montplaisir à Sidi Benhaoua. Ce qui semble ne pas arranger les affaires  des dits transporteurs, des usagers et des chauffeurs de taxis de Montplaisir.  Pour les transporteurs en commun, la décision est jugée comme « irréfléchie ». « Nous dérangeons aucunement dans ce lieu qui abrite depuis plusieurs années notre station de bus. Je ne vois pas  l’utilité de ce transfert opéré de la part de la direction des transports ». Et un autre transporteur qui ajoute : « Il y a également lieu de citer que la station de Sidi Benhaoua est non seulement saturée, mais encore, il y règne un climat d’insécurité ». Alors que pour les usagers, généralement tous habitants des dites villes, un collègue traduit sa colère vis-à-vis du transfert en ces mots : « pour nous autres usagers, le calvaire est encore pire que les transporteurs. Car si la station de bus au niveau de Montplaisir fait l’affaire presque de tous les usagers qui n’ont qu’à prendre une seule ligne pour arriver à Montplaisir et delà arracher un bus, pour regagner la station de bus de Sidi Benhaoua, le parcours est digne d’un combattant puisque celle-ci est d’abord isolée et est peu desservie par les bus, du moins elle n’a pas de correspondance directe vers la ville ».  Enfin, il y a également, à signaler le débrayage des ‘’taxieurs’’ de Montplaisir eux aussi, sachant que le transfert en question ne fait pas leurs affaires comme ils transportent généralement les usagers des dites lignes suburbaines vers Le Colisée. Quant à l’autre question plus cruciale, est celle de savoir quel avenir pour le commerce dans cette partie Est de la ville où la majorité écrasante des emplettes y est faite par les habitants de Kheir-Eddine, Ain-Boudinar et Ain Tédelès. Assil ainsi que les dizaines de commerces et autres boutiques risquent d’en souffrir à y mettre la clef sous le paillasson !                 

Ilies Benabdeslam
Mercredi 25 Octobre 2017 - 18:41
Lu 883 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-01-2019.pdf
3.6 Mo - 21/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+