REFLEXION

TRAMWAY DE MOSTAGANEM : 24 stations d’arrêt, bientôt réalisées

L’entreprise chargée de la réalisation du projet du tramway de Mostaganem, va bientôt se lancer dans la construction de 24 stations d’arrêt et des kiosques de vente de tickets d’accès. La cadence des travaux semble connaitre un rythme des plus satisfaisants, malgré la forte perturbation du trafic routier qui demeure sous pression et pénalise les taxieurs qui ne cessent de le décrier.



Avec le temps, le projet de tramway de Mostaganem semble devenir un des calvaires qui ne cesse de nuire à la ville et à ses citoyens, à cause de ses lents travaux qui ont fini par paralyser tant de voies de communication et plus particulièrement les rues menant vers El Arsa, El Houria, et mettre fin à toute circulation  sur l’avenue Benyahia Belkacem.Cet état de faits a fini par exaspérer les automobilistes, surtout les taxieurs qui doivent se rendre au centre-ville, venant d’El Arsa, en les contraignant à faire de longs détours, en empruntant d’autres voies, ou à prendre  le chemin d’El Matmar, qui  demeure un itinéraire si dangereux, le flux si dense et trop risqué des véhicules qui sont forcés de l’utiliser. D’autres prennent le détour en passant par le chemin proche du marché d’Ain Sefra, une voie qui a fini par faire naitre tant de pression et créer de multiples embouteillages. En  plus de cette forte gêne de la circulation automobile si pénalisée en ville par les travaux en cours, l’entreprise chargée de la réalisation a étendu le reste des opérations  de la pose des rails, en fermant l’accès menant à la gare, à l’avenue Benyahia Belkacem à Beymouth. D’autres travaux sont également en réalisation, dont l’aménagement du pont d’Ain Sefra, qui sera suivi par la pose des rails, et l’aménagement  de voies de passage sur ce denier pour les automobiles et les piétons dans les deux sens.Il est également attendu la réalisation de ronds-points près du pont au niveau de la rue ‘’ Khattab Abdelkader’’, et la prochaine réalisation de 24 stations d’arrêt du tramway pour son premier itinéraire de 14,2 kilomètres et des kiosques pour la vente des tickets d’accès. Ces derniers  travaux auront probablement une durée d’une année et demie pour livrer le projet pour le premier semestre de l’année 2020 .Notons à ce sujet que la cadence des travaux connait un bon rythme depuis la reprise du projet par l’entreprise Cosider. Rappelons  que le cout du projet en question  a été estimé à 25 milliards de dinars pour ses deux lignes, dont la première relie la Salamandre , le pole universitaire, Kharrouba en passant par plusieurs points, dont le centre-ville, d’une distance de 12,2 kilomètres. Quant à la seconde ligne, elle reliera  l’ancienne gare du train à la nouvelle gare routière en passant par l’avenue ‘’Benyahia Belkacem’’.

Smain
Samedi 13 Avril 2019 - 18:27
Lu 488 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-04-2019.pdf
3.2 Mo - 24/04/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+