REFLEXION

TRAGEDIE DU CRASH DE L’AVION MILITAIRE : Les condoléances si tardives de Mohammed VI

Enfin, et 24 heures après le crash, le Maroc se rappelle des liens historiques et islamiques qui lient les deux pays, et rattrape son retard pour enfin exprimer sa compassion envers le peuple algérien suite au drame qui a fait plus de 257 morts après le crash d’un avion militaire : mieux vaut tard que jamais.



Dans l’après-midi du jeudi 12 avril, le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion au président Abdelaziz Bouteflika, suite au crash d’un avion militaire près de la base aérienne de Boufarik, qui a fait plusieurs victimes, ont rapporté plusieurs médias marocains. Dans ce message, le Roi Mohammed VI exprime au président Bouteflika et, à travers lui, aux familles des victimes et au peuple algérien frère, ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion, implorant le Très-Haut d’entourer les victimes de sa sainte miséricorde, de les accueillir dans son vaste Paradis et d’accorder patience et réconfort à leurs familles. En cette douloureuse circonstance, le Souverain réaffirme sa sympathie au Président algérien, lui exprimant ses sincères sentiments de compassion et d'estime, priant Dieu de préserver de tout malheur l’Algérie et son peuple frère. Et voilà enfin, le Maroc qu’on a longtemps souhaité être, un Etat voisin, qui ne mélange pas entre humanitaire et politique et qui soit aux côtés de cette Algérie qui a longtemps partagé avec les années de la lutte contre le colonialisme français dont ses ancêtres ont cautionné ou soutenu la guerre de libération.

Ismain
Vendredi 13 Avril 2018 - 17:30
Lu 339 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma