REFLEXION

TRAFIC DE FORMULAIRES DE SOUSCRIPTION : L’ANIE reconnaît des cas de fraude à Souk-Ahras



Les soupçons de falsification dans l’opération de signatures des formulaires de parrainages des candidatures à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain se confirment. C’est le président de l’Instance nationale indépendante des élections qui en a fait l’aveu. S’exprimant, en marge d’une séance de formation des délégués de wilaya de l’Instance qu’il préside, Mohamed Charfi a soutenu que l’affaire de l’implication de fonctionnaires d’une commune de Souk-Ahras dans le trafic des formulaires de souscription pour les candidatures à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain est «entre les mains de la justice».  Et de préciser que ce sont «des citoyens qui, par téléphone, ont alerté sur ces cas de fraude», ajoutant que l’Instance qu’il dirige a accompli sa mission comme il se doit dans cette affaire.La veille, mercredi, des informations faisaient état de l’interpellation de pas moins de 8 fonctionnaires d’une annexe d’une commune de Souk-Ahras pour leur implication présumée dans le trafic des souscriptions individuelles des électeurs au profit des candidats à la candidature au scrutin du 12 décembre prochain.    

Nadine
Samedi 19 Octobre 2019 - 17:40
Lu 382 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma