REFLEXION

TRAFIC DE FAUX BILLETS DE BANQUE : De fausses coupures de 2000 DA sur les marchés aux bestiaux

A quelques jours de l’Aïd Adha, les marchés aux bestiaux ont fait objet de plusieurs faux monnayeurs qui profite de cette occasion religieuse pour faire circuler des faux billets de 2000 dinars et dont les services de la Gendarmerie et de la Police nationales ont mis en garde les clients ainsi que les marchants de ces billets contrefaits.



A cet effet, les deux départements ont préconisé aux citoyens et aux commerçants de faire preuve de vigilance et de bien vérifié les billets de banque qu’ils ont entre les mains. Il s’agit en effet des coupures de 2.000 DA qui sont actuellement écoulés dans nombre de marchés aux bestiaux. Les services de la Police et de la Gendarmerie nationales ont réussi, dans la période allant du 1er juillet à la première semaine du mois d’août, à démanteler 83 réseaux de faux-monnayeurs qui exploitent les marchés et les points de vente de moutons pour écouler ces billets contrefaits. Face à ce phénomène, les deux appareils de sécurité ont été instruits de prendre toutes les mesures nécessaires en vue de traquer les faussaires. Pour l’expert en économie, Abdelmalek Serrai a affirmé vendredi à Echorouk que l’utilisation de la liquidité plutôt que les chèques de banque est l’un des facteurs qui favorisent la circulation des faux billets. Selon l’expert, les réseaux de faussaires sont composés de jeunes qui maîtrisent l’outil informatique, estimant que la Banque centrale est le seul garant de la monnaie nationale compte tenu du fait qu’elle soit le premier responsable dans la lutte contre toutes formes de fraude et de contrefaçon. De son côté, l’Union générale des commerçants et artisans algériens a mis en garde contre une forte circulation des billets contrefaits, notamment en cette période marquée par une importante animation dans marchés aux bestiaux où des sommes colossales sont écoulées à l’occasion de la fête du sacrifice. Par ailleurs, l’Union n’a pas manqué d’appeler les pouvoirs publics et les instances de contrôle de se mobiliser en vue de même en échec toute tentative d’inondation du marché en faux billets.

Ismain
Samedi 18 Août 2018 - 21:13
Lu 664 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-12-2018.pdf
3.1 Mo - 16/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+