REFLEXION

TRAFIC DE DROGUE : La DGSN dément l’implication des responsables de police



Le chef de la lutte contre le trafic illicite de stupéfiants à la DGSN, le commissaire divisionnaire Djamel Guessoum a démenti les rumeurs selon lesquelles des officiers et de hauts responsables de la Police seraient impliqués dans le trafic de drogue en Algérie, notamment dans l’affaire des 701 kg de cocaïne saisis au port d’Oran en juin dernier. Le commissaire divisionnaire Djamel Guessoum a indiqué que les services de sécurité sont parvenus à découvrir l’implication de certains agents de police, de gendarmerie et des douanes qui auraient aidé des réseaux de trafic de drogue à échapper au contrôle, soulignant que le gain facile et l’argent sont en général les plus importants motifs, affirmant que la loi sera appliquée contre toute personne impliquée dans ce genre d’affaires.  Lors de son passage sur le plateau de l’Invité de la rédaction de la Chaîne 3, le chef de la lutte contre le trafic illicite de stupéfiants à la DGSN a précisé que tout le monde est égal devant la loi, affirmant qu’il n’y ait aucune distinction entre un agent affilié ou à une quelconque institution  lorsqu’il s’agit d’une affaire de drogue ou autre.  

Ismain
Samedi 6 Octobre 2018 - 18:13
Lu 664 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma