REFLEXION

TP source d’ennuis



Travaux publics ; souvent un fléau pour les indépendants. Beaucoup d’indépendants, et surtout les commerçants dans les rues commerçantes, doivent endurer bien des misères lorsqu’il y a des travaux publics. Surtout lorsque les travaux traînent pendant un certain temps, les clients désertent souvent les magasins. Ce n’est certainement pas une partie de plaisir ! Et par la suite ce n’est pas facile de regagner la clientèle. Les chiffres d’affaires dégringolent à leur niveau le plus bas. En résumé, les travaux publics enlèvent le pain de la bouche des commerçants. Une petite lueur d’espoir : l’indemnité compensatoire de pertes de revenus que les indépendants peuvent obtenir en cas de travaux publics. Lorsque vous fermez votre établissement temporairement pendant au moins 7 jours, vous bénéficiez d’une indemnité. C’est mieux que rien, mais ce n’est pas suffisant. Il n’est pas rare que les entreprises soient confrontées, à cause de travaux publics, à des problèmes financiers et fassent faillite. Quand on sait qu’un tiers des indépendants vit sous le seuil de pauvreté, il est normal qu’il ne faut pas beaucoup pour qu’une entreprise disparaisse. Lorsque des travaux publics sont au programme, l’autorité va déjà éviter bien des mécontentements en veillant à une bonne communication et coordination. Aujourd’hui les commerçants sont insuffisamment et très mal informés. Et pourtant il est crucial pour eux de savoir quand les travaux commenceront et combien de temps ils dureront. De cette manière le commerçant peut avertir ses clients. Une meilleure coordination est aussi nécessaire. Aujourd’hui l’on va par exemple mettre de nouvelles canalisations dans la rue et l’année suivante un nouveau trottoir. Ainsi l’on met deux fois l’indépendant dans les embarras. C’est pourquoi les différentes autorités et entreprises d’utilité publique devraient mieux se concerter. Et enfin il est également très important que les travaux publics soient exécutés de manière rapide et efficace. Logique, dites-vous ? Oui mais beaucoup de travaux publics durent inutilement plus longtemps que nécessaire.

Réflexion
Jeudi 12 Janvier 2012 - 14:16
Lu 400 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2019.pdf
4.94 Mo - 10/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+