REFLEXION

TOURISME MEDICAL : Un demi-million d’algériens se soignent à l’étranger !

De plus en plus les Algériens choisissent de se faire soigner loin de chez eux, notamment en Tunisie, en Turquie et même en Europe. Certains agrémentant leur voyage d’une visite touristique. Des packages chirurgies-vacances sont préétablis par des agences de tourisme spécialisées dans ce domaine et sont proposés aux patients en formules comprenant l’acte chirurgical et le séjour, le tout à un prix moins.



Profitant des essors des transports ainsi que des nouvelles technologies de l'information et de la communication, le tourisme de santé, qui se limitait dans le temps aux cures thermales, s'impose désormais comme un nouveau type de tourisme englobant aussi la thalassothérapie, les soins médicaux et les vacances des séniors. Juste à côté de nos frontières de l'Est, la Tunisie est en train de rafler d'importantes parts de marché sur des segments à faible taux de pénétration et à l'avenir prometteur. En effet, selon un récent rapport de la ligue algérienne des droits de l’homme, plus de 500 mille Algériens se font soigner chaque année à l’étranger, essentiellement en Tunisie, en Turquie et en France. La Tunisie, à elle seule, accueille plus de 100 mille Algériens qui se font traiter dans des établissements tunisiens.  En plus la Tunisie ce rapport a  en effet, fait état de près de 450 000 algériens se rendent en Turquie pour se soigner dans les hôpitaux de ce pays et près de 10 000 en France, sur leurs propres comptes. Selon l’Organisation de défense des droits de l’homme, cette ruée des algériens pour se soigner à l’étranger, est due à  l’apparition de circuits organisés qui promeuvent le tourisme médical dans certains pays comme la Turquie et la Tunisie. Il est à noter que durant l'année 2017, les tunisiens ont attiré plus de 500 000 clients dans le cadre du tourisme de santé, dont plus de 150 000 sont des Algériens ! Ces Algériens trouvent dans l'offre tunisienne une réponse au meilleur rapport qualité-prix. Au même titre que les autres nationalités, le nombre de cette clientèle algérienne particulière de l'offre des soins en Tunisie ne cesse d'augmenter d'année en année. Ce phénomène est accentué par l’augmentation du nombre des erreurs médicales dans les hôpitaux algériens (publics et privés). Selon la même source, le nombre d’affaires liées aux erreurs médicales a atteint les 1200. Cela a influencé négativement les citoyens algériens, qui ont perdu à leur tour la confiance dans les établissements de santé en Algérie. La même source a signalé aussi le nombre de médecins qui désertent les hôpitaux algériens pour partir à l’étranger. Ils sont au nombre de 15 000 à 16 000 praticiens à avoir quitté le secteur de santé algérien, dont 60% sont des spécialistes !

Ismain
Mercredi 13 Février 2019 - 18:04
Lu 585 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-08-2019.pdf
2.78 Mo - 18/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+