REFLEXION

TOURISME FORESTIER : Mermouri promet de débloquer la situation

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Hacène Mermouri, a annoncé, jeudi depuis l’APN, l’ouverture des espaces forestiers au tourisme, par le biais de la création des forêts récréatives dans les wilayas forestières.



Le ministre veut ainsi revaloriser l’écotourisme forestier en Algérie, qui actuellement est en cours de développement dans plusieurs wilayas, à l’instar de la wilaya de Mostaganem qui connait un véritable blocage bureaucratique dû à la mauvaise interprétation des lois qui régissent les forêts.
Depuis la dernière visite de l’ex ministre de l’intérieur, Bedoui à Mostaganem, en 2017, le littoral Mostaganemois avait connu un important sursaut touristique avec la création de trois forêts récréatives dans la région de Sidi Lakhdar, réparties dans le domaine forestier des communes de Sidi Lakhdar, Ben Abdelmalek Ramdhan et Hadjadj. Le gouvernement avait projeté de mettre en évidence l’importance et le rôle que jouent ces étendues forestières dans l’économie forestière et dans un contexte écotouristique, mais tous ces efforts ont été voués à l’échec.  
Plus de vingt investisseurs, ravis de cette annonce ,ont affiché leur volonté d’investir ce secteur à Mostaganem  se sont rapprochés des services concernés au niveau des communes, de la daïra de Sidi Lakhdar, et ont bénéficié de contrat de location, dans le cadre des enchères publiques . Ces  derniers  ont engagé des milliards en équipements et  matériels pour réaliser leurs projets au niveau des espaces forestiers affectés à leurs comptes  mais , au grand dam de ces investisseurs touristiques, ils étaient sommés ,quelques mois après, d’évacuer les lieux , et poursuivis en justice pour atteinte  au Domaine Forestier. Aujourd’hui, ces investisseurs vivent le calvaire, d’un côté ils ont perdu tous leurs investissements qui leur ont  coûté des milliards et de l’autre côté, ils sont face à de lourdes accusations pour  atteinte au patrimoine forestier, après la plainte déposée par la direction des forêts.   
Rappelons que, lors de sa visite dans la wilaya de Mostaganem, le ministre de l’intérieur avait précisé que tous les projets d’investissement ,dans l’espace forestier ,doivent être coordonnés entre les différents secteurs ayant une implication directe, notamment le secteur de l’agriculture et les forêts, pour l’application de la loi.  Mais,  la non coordination  entre les services  de la wilaya , les communes et la direction des forêts  a engendré un vide juridique , entrainant les investisseurs dans la tourmente administrative.
Enfin, le ministre du tourisme M. Mermouri , vient de soulever les problèmes que rencontrent les investisseurs ,expliquant qu’il est nécessaire d’ouvrir l’espace forestier à l’ écotouristique pour satisfaire « les petites bourses » et multiplier les sites d’’hébergement pour la prochaine saison estivale et surtout dans la wilaya de Mostaganem qui connait un afflux de plus de 10 millions de vacanciers ,durant la saison de estivale.    

 

Riad
Dimanche 8 Mars 2020 - 17:37
Lu 440 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-05-2020.pdf
6.56 Mo - 27/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+