REFLEXION

TIZI OUZOU : La ville paralysée par une grève des commerçants



La ville de Tizi Ouzou et la plupart des grands centres urbains de la wilaya se sont retrouvés paralysés, ce mercredi 31 janvier, par une grève générale des commerçants. Seules les pharmacies et de très rares magasins ont ouvert durant la matinée à travers la plupart des artères de la ville chef-lieu de wilaya. À travers cette grève, les initiateurs, dont une aile de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), le collectif d’appui à la micro-entreprise (CAME) et la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs (FNJE) réclament le maintien du minimum des cotisations sociales à 32 400 dinars comme stipulé dans l’article 14 du décret 15/289 du 14 novembre 2015, l’indemnisation des cotisants contraints de payer plus que le minimum en question ainsi que l’arrêt des poursuites judiciaires prises à l’encontre de certains cotisants à la CASNOS.

Ismain
Mercredi 31 Janvier 2018 - 18:03
Lu 480 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma