REFLEXION

TISSEMSILT : Un dispositif sécuritaire mis en place pour le Ramadhan



La sûreté de wilaya de Tissemsilt vient de lancer un programme spécial Ramadan et on assiste déjà à un redéploiement des services de sécurité à travers toutes les zones urbaines de la wilaya de Tissemsilt. Au chef-lieu de wilaya, ce nouveau dispositif sécuritaire est visible au niveau de tous les lieux publics (places publiques, marchés, mosquées…). A l’instar des autres sûretés de wilaya du pays, celle de Tissemsilt  vient de mettre à exécution son programme spécial Ramadan, qui consiste, selon le commissaire Tine Miloud, chef de la cellule de communication de ladite sûreté de wilaya, à renforcer le dispositif en moyens humain et matériel. La criminalité, la délinquance, les querelles et les accidents de la circulation ont tendance à connaître des pics durant le mois de Ramadan. Le théâtre d’insécurité en pareilles circonstances et surtout les grandes agglomérations, les zones difficiles intra-muros ainsi que les banlieues. Les moments de tension et de pointe sont perceptibles surtout l’après-midi, à quelques heures de la rupture du jeûne. C’est à ce moment là que la circulation routière devient dangereuse, d’où le renforcement des troupes et profitant de l’expérience des années passées, les services de police ont dressé des points de contrôle à la rentrée des villes de la wilaya de Tissemsilt et par l’occasion prodiguer aux automobilistes des orientations et des conseils avant le moment de la rupture du jeûne. Cette opération qui montre les effets de la fatigue sur le corps et l’esprit du conducteur tout en insistant pour circuler en assurance et permettre aux automobilistes de se reposer et rompre le jeûne et ensuite poursuivre leur itinéraire. Elle sera aussi l’occasion aux agents de la police pour donner des orientations et des explications aux usagers de la route dans le cadre de la prévention routière, et ce, pour éviter les accidents par imprudence à l’heure du ‘’Ftour’’, ce dispositif est aussi assuré en nocturne devant les mosquées, les grandes placettes et les zones à forte influence. Une initiative  qui démontre la bonne volonté de ce corps constitué de l’Etat pour être toujours près du citoyen tout en valorisant le côté humanitaire dans leurs taches et espérant diminuer le nombre des accidents. La même source affirme que tous les services de police sont donc mobilisés durant ce mois sacré afin d’offrir des services de proximité aux citoyens et de garantir la sécurité.          

A.Ould El Hadri
Mardi 14 Mai 2019 - 18:42
Lu 216 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-05-2019.pdf
3.44 Mo - 20/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+