REFLEXION

TISSEMSILT : Retard dans l’achèvement des logements déjà distribués

Avec le nombre grandissant des demandeurs de logements sociaux et les retards accusés dans la distribution, le flou de l’attribution persistait encore et aucune lueur d’espoir n’est apparue dans le ciel de la ville de Tissemsilt.



En effet, depuis la dernière opération de distribution de ces logements, les déclarations rassurantes des responsables de la wilaya sur ce quota de logements affirmant qu’il sera distribué très prochainement, dont ceux qui n’étaient encore pas achevés mais avec des attributions, ne semble pas réalisable vu le retard accusé jusque là dans certains travaux dont les VRD. En effet, ils sont des centaines de personnes inscrites bénéficiaires de logements entrant dans le cadre de la formule sociale dans la ville de Tissemsilt, mais sans pouvoir réellement en bénéficier et encore plus sans explication logique sur ce retard. Rappelons que ces derniers se sont rassemblés plusieurs fois pour apparemment tenter d’attirer encore l’attention des responsables locaux sur leur cas et faire aboutir leurs revendications qui se résument en tout, en la distribution de ces logements qui selon certains mécontents durent depuis le mois de juillet de l’année 2018, où le quota des 827 logements sociaux a été affiché. Notons que certains n’avaient à l’époque que des pré affectations en attendant l’achèvement des travaux. Les mécontents n’ont pas cessé de dénoncer cet état de fait et le flou qui enveloppe cette affaire du moment que les travaux ne sont encore pas achevés, dont les réseaux d’électricité et gaz, la voirie. Des travaux qui n’ont pas été concrétisées sur le terrain non pas par la faute des responsables, mais à cause du retard dans l’achèvement de ces logements par les entreprises de réalisation.  Alors que certaines sources avancent que les bénéficiaires auront leurs clefs au courant du mois de novembre, elles déclarent avoir transmis ces préoccupations sur la situation au premier responsable de la wilaya, dans lequel, ils espèrent une implication directe. Pour conclure, on ne peut que s’interroger sur ce retard dans l’achèvement des différents programmes de logements dont ont bénéficié les postulants depuis un peu plus de deux ans.

Ould El Hadri
Vendredi 2 Octobre 2020 - 15:46
Lu 99 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma