REFLEXION

TISSEMSILT : Les problèmes des crues et des inondations refont surface

Les habitants des agglomérations et regroupements d’habitations qui forment la wilaya de Tissemsilt sont à nouveau en effervescence, un peu partout, c’est l’absence des caniveaux et l’obturation des rares avaloirs qui menacent toutes ces communes et ces daïras par le risque des inondations et d’envahissement par les crues d’où ils se sont toujours posé la question.



Ces chefs- lieux de communes sont-ils prêts pour affronter les aléas de l’hiver? Cela veut dire qu’il n y a pas lieu de poser la question sur les zones rurales du moment que la repense est connue d’avance et pour la confirmation, le mauvais temps et les précipitations qui ont sévi par intermittence ces derniers jours dans la wilaya de Tissemsilt ont mis à nu un certain nombre de tares dans la quasi-totalité des communes. En effet, qu’elles soient des habitations ou des réalisations anciennes et récentes particulièrement les routes qui n’ont pas résisté à la furie des eaux et par ces temps opportuns qui devancent le rude hiver, procéder à des opérations de nettoyage et de curage des égouts au niveau des communes et des villes de la wilaya de Tissemsilt se présente comme une priorité d’intérêt général pour prévenir les risques qui guettent les populations. Si le revêtement des routes et l’aménagement des quartiers que les responsables ont été lancés depuis quelque temps, sont des actions à susciter l’admiration des citoyens de Tissemsilt. Certains autres citoyens n’arrivent pas à comprendre l’attitude de certains responsables notamment les élus et les communaux quant à certains chantiers devenus des endroits où s’amassent sable, détritus, gravats et décombres, et au rôle jusque là resté inefficace de certaines structures qui s’occupent de l’assainissement. Devant cette situation, le spectacle des inondations et des crues est toujours d’actualité. La plupart des parties nord de la wilaya commencent déjà à ressentir le danger, des endroits entiers ont été envahis par ces crues des oueds, le débordement des eaux pluviales a carrément inondé certaines routes. Dans certains quartiers en secteurs urbains, les routes ont été sérieusement endommagées entraînant même des difficultés de circulation, une situation très déplorable pour une wilaya qui a montré ses faiblesses devant un tel climat. Certaines zones d’ombre gardent encore les séquelles des intempéries, des routes défoncées et effritées, du sable, de la terre et des déchets de tout genre sont visibles même sur les habitations, désormais c’est la boue  et les mares d’eau qui sont le cadre qui les caractérisent. En somme, ce qu’il faut retenir c’est que les villes de la wilaya de Tissemsilt se sont embourbées ces derniers jours dans la boue à cause non pas uniquement par les regards obstrués et remplis par tous genres de détritus et autres gravats, mais pas l’absence totale des responsables. Ces dernières pluies devraient donner à réfléchir aux responsables locaux pour procéder au curage des avaloirs, à la réfection de certaines routes qui comportent des nids de poule ou qui sont inachevées et mettre en place un plan contre les inondations comportant les zones à risque de crues afin d’éviter l’irréparable.

A. Ould El Hadri
Dimanche 29 Novembre 2020 - 15:13
Lu 262 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma