REFLEXION

TISSEMSILT : Les divers réseaux de la ville hors service



C’est devenu coutume que de voir ce sentiment de peur et de consternation se manifester chez tout un chacun après chaque pluie notamment chez les habitants de la basse ville de Tissemsilt. Cette fin de semaine était une parfaite illustration d’une ville laissée à son propre sort, un constat des plus navrants qui fait depuis des années l’unanimité des habitants qui ne savent plus à quel responsable s’adresser, les pluies d’avant-hier étaient pour les habitants de la wilaya en général et de la ville de Tissemsilt en particulier une vraie malédiction et les ont poussé à envahir la toile comme moyen d’expression sur le cauchemar qu’ils endurent. Photos, vidéos et commentaires, cette situation disaient les citoyens ne semble pas interpeller outre mesure certains responsables, ils déplorent le fait que leurs quartiers et leurs routes sont impraticables.  Ils sont toujours à la merci des intempéries. En effet, les pluies torrentielles qui avaient caractérisé cette fin de semaine et les travaux divers engagés notamment en milieu urbain ont causé de grands dégâts aux artères de la cité qui se sont complètement inclinées, des avaloirs bouchés, des caniveaux obstrués alors que certaines tranchées et autres excavations sont devenues très incommodantes pour les automobilistes et les pétants, pis encore la boue qui s’est accumulée a rendu la majorité des artères de la ville comme des pistes rurales.           

A Ould El Hadri
Dimanche 3 Juin 2018 - 17:36
Lu 191 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma