REFLEXION

TISSEMSILT : La valse des directeurs se poursuit à l’EPH

Après le départ à la retraite de l’ancien directeur de l’hôpital de Tissemsilt, M. K. Abdelkader, les désignations d’un autre responsable à la tête de cet établissement de santé n’ont pas cessé de laisser se poser mille et une questions sur le défilement des directeurs en un temps record.



En effet, en l’espace de moins d’une année après le départ de l’ex directeur, pas moins de six responsables se sont succédé à la tête de cet établissement qui se trouve malheureusement en cette première semaine du mois de février sans directeur. Dans ce contexte, il nous a été communiqué la désignation de Monsieur Ait Mouhoub Ahmed comme premier remplaçant, puis ce fut au tour de Monsieur Guezouli, à la tête de cet établissement, ensuite est venu le tour pour le médecin Haouche de guérir et le malade et le secteur.  Malheureusement, pour lui, ses jours étaient comptés et il fut remplacé par un cadre de la santé, dont l’audace dans la prise des décisions lui avait couté son poste. Il fut aussitôt remplacé par un autre, en l’occurrence C. Mustapha qui n’est resté que deux ou trois jours et avait jeté le tablier. Un autre ancien de l’EPH A. M.M a été désigné pour être en fin de compte remplacé par madame H .Abderazzak qui selon nos sources a été mutée à Ain Témouchent après un bref séjour entaché par des contestations citoyennes et un taux de mortalité sans précédent. Des changements qui battaient tous les records, de quoi donner le tournus et avec une petite opération de calcul, le compte est de sept responsables en l’espace d’une année et demi !!! Alors, qu’il est dit dans les milieux sanitaires que le nouveau directeur qui est pressenti pour prendre les commandes de l’EPH de Tissemsilt est un cadre du secteur qui occupait auparavant le poste de directeur à l’EPH de Bordj Bounaama. Enfin, il est à rappeler que cet établissement a été géré par l’ex-directeur K. Abdelkader pendant plus de trente ans, alors qu’après son départ, sept responsables se sont succédé à sa tête sans qu’aucun d’entre eux ne puisse réussir dans sa mission.

A. Ould. El Hadri
Lundi 5 Février 2018 - 18:18
Lu 384 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma