REFLEXION

TISSEMSILT : La neige paralyse le transport



Les dernières chutes de neige ont déjà fait parler d’elles et avec la rude situation de l’hiver dont est connue la région de Tissemsilt et d’après le dernier bulletin météorologique, la situation risquera de faire des mécontents. En effet, la région qui  a connu des chutes de neige pourtant pas assez considérables mais leur impact sur les routes et les constructions était édifiant au point  où certaines routes se sont partiellement dégradées et aussitôt, les tracasseries du transport  sont malheureusement apparues, le  froid caractérise toute la région au point où la température a baissé parfois dans la nuit jusqu’ à -2°, le problème s’est compliqué davantage avec l’absence du transport scolaire pour des centaines d’élèves qui ne bénéficient pas du régime de l’internat et se retrouvent quotidiennement obligés de se déplacer le matin vers leurs écoles respectives, pire encore et selon certaines sources, la situation s’est compliquée davantage pour les habitants des communes éloignées de la partie nord-ouest et nord telles les communes de Boukaid, Lazharia, Sidi Lahcen et Beni Lahcen et même Ouled Bessam et Teniet El Had etc où nous avions reçu des appels dans le but de se faire entendre par les responsables et satisfaire leurs doléances, ils affirment tous que beaucoup d’habitants n’ont pu se rendre à leurs destinations en ces jours de froid au cours desquels il a fait un froid glacial. Les transporteurs et autres taxis habituellement nombreux étaient absents ces jours ci, il faut dire aussi que même certains commerçants ont chômé pénalisant ainsi une grande partie de la population notamment les écoliers inscrits aux niveaux des établissements en milieu rural, les rares clandestins et autres taxi de la ville profitaient de cette aubaine et fixaient des prix à la limite de l’intolérable et si certains parmi eux refusaient d’emprunter les destination habituelles pour éviter les routes coupées ou dégradées par la neige, les prétextes avancés pour les autres destinations n’ont fait qu’aggraver la consternation «en général à chaque hiver où on enregistre les chutes de neige, les habitants et les usagers en particulier disent la même chose, les taxis et autres transporteurs se font rares et refusent parfois d’offrir cette prestation ».             

A.Ould El Hadri
Dimanche 11 Février 2018 - 18:40
Lu 210 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma