REFLEXION

TISSEMSILT : La directrice de l’éducation entendue par la justice

Mardi 9 juin 2020, le magistrat-instructeur près le tribunal de Frenda a ordonné la mise sous mandat de dépôt de 5 personnes et la mise sous contrôle judiciaire du Conservateur foncier de la wilaya de Tiaret, apprend-on auprès de sources proches du parquet de Frenda.



Sur instruction du procureur de la République près du tribunal de Tissemsilt, les services de la police judiciaire de la wilaya ont convoqué au cours de ces derniers jours la directrice de l’éducation pour l’entendre dans une affaire dénoncée ayant trait avec une transaction suspecte liée à la suspicion de non correspondance avec le cahier des charges. Selon notre source, l’aboutissement de cette histoire fait suite à l'envoi du wali  de Tissemsilt par le passé de deux commissions d'enquête pour enquêter au niveau de la dite direction, la première affaire concerne une liste de recrutement des ouvriers professionnels contestée à l’époque dans son ensemble de par les dépassements qui l’avaient entaché, la seconde affaire est lié aux prélèvements sur salaires pour des milliers de fonctionnaires du secteur et la récente déclaration des syndicats de l'éducation relative à cette opération pour le fonds de solidarité Covid 19 qu’ils ont jugé aléatoire et sans le consentement des concernés ainsi que d'autres questions ayant relation avec la gestion de la directrice qui ne semble plus faire l’unanimité depuis le changement à la tête de l’exécutif de la wilaya. Enfin, ce qui est désormais connu par l’affaire de la directrice n’a encore pas révélé ses secrets, il faut attendre les prochains jours pour avoir une image plus claire.

A. Ould El Hadri
Vendredi 12 Juin 2020 - 18:31
Lu 1874 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma