REFLEXION

TISSEMSILT : L’entrée Est de la RN14 incommodée par des travaux en retard

Que faut-il faire pour que les responsables aperçoivent que la sortie est de la ville de Tissemsilt ne reflète guère le visage d’une ville de chef-lieu et capitale de l’Ouarsenis, ce visage de la ville s’est détérioré au point de l’impraticabilité, pire encore, la situation s’est dégradée davantage depuis quelques mois, dès la pénétration de cette partie périphérique de la ville sur la RN°14.



Le constat amère est tel qu’il est au point d’avoir le sentiment d’un laisser-aller sans explication et que le problème des routes semblerait le dernier des soucis de certains responsables concernés par les travaux publics et la viabilisation  de la ville, les usagers sont confrontés à une multitude de problèmes dont le plus persistant et le plus sérieux demeure l’état vétuste de cette route, principalement, la partie qui relie les villages de l’est au chef-lieu de la wilaya sur huit kilomètres. Ce chemin dont les travaux de réfection ont été ordonnés au mois de septembre dernier est devenu un véritable casse-tête pour les automobilistes et les transporteurs. Des citoyens, en colère et las de cette situation nous ont contacté et demandent aux instances concernées de prendre en charge ce dossier d’autant plus que cette route considérée comme le tronçon le plus pratiqué s’est de plus en plus dégradée depuis les dernières intempéries, quotidiennement, se sont des images désolantes qui attirent de plus en plus l’attention, une situation des plus intenables que vivent visiteurs et habitants à la fois depuis quelque temps. A rappeler que les responsables avaient fixé une durée de huit mois pour la réfection de ce tronçon de huit kilomètres seulement mais deux mois se sont écoulés depuis le lancement du projet et visiblement, rien n’est encore réalisé, la situation ne cesse de se dégrader de plus en plus avec la saison des pluies d’où il est plus urgent que les autorités locales à leur tête le wali soient interpellés pour une intervention efficace qui permettra de pénaliser l’entreprise de réalisation et l’intimer d’accélérer les travaux afin de livrer le projet dans les délais prévus dans le marché.

A.Ould El Hadri
Samedi 23 Novembre 2019 - 15:43
Lu 264 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma