REFLEXION

TISSEMSILT : Des établissements hospitaliers sans radiologues

Les trois structures hospitalières notamment, celles de Tissemsilt, Bordj Bounaama et de Teniet El Had souffrent depuis le mois de Mai de l’année écoulée d'un grand déficit en radiologie, de services sans médecins radiologues ou d’équipements qui ne fonctionnaient pas.



En effet, que les malades soient hospitalisés ou non, la situation est la même, ils sont censés faire des scanners et autres radios chez le privé et les ramener à l’hôpital. Pour les habitants démunis de la wilaya, qui ne pouvant, pas se permettre de se soigner dans des cliniques médicales privées ou d’effectuer leurs radios dans des centres d’imagerie indépendants, le cauchemar continue. Cette situation que nous avions rapportée dans plusieurs précédentes éditions ne cesse de se répéter, les perpétuelles pannes dans les trois  hôpitaux publics affectent les prestations de santé, désormais les pannes se résument en l’absence de médecins radiologues au niveau des trois structures de santé. Les trois services sont non fonctionnels et seul le neurologue exploite l’équipement médical d’imagerie médicale sur des clichés bien spécifiques et pour finir, cette prestation est réservée aux malades hospitalisés uniquement. Devant la défaillance cette fois non pas de l'équipement de radiothérapie mais des radiologues eux-mêmes,  il ne reste que les transferts vers d’autres hôpitaux en dehors de la wilaya ou vers le privé pour leur venir en aide et leur offrir une chance de guérir. Un employé de l’hôpital de Tissemsilt nous a confié sur ce sujet « chaque jour des malades viennent nous voir pour un scanner et devant notre incapacité à les satisfaire, on ne fait que répondre avec un grand regret que le service ne dispose pas d’un radiologue qui puisse interpréter les clichés, cette situation nous fait désormais rougir de honte du moment qu’elle persiste depuis la deuxième quinzaine du mois du Ramadan passé ». Des raisons qui restent encore obscures pourtant aucun autre projet n'a de sens dans la vie et n'est prioritaire dans la wilaya que celui de l’amélioration de la prestation de santé et l’assistance que doivent les responsables de la santé à nos concitoyens malades et dont la nature du mal n'attend pas la réalisation de nouveaux projets ou d’être intimé par un ordre d’en haut. Enfin, et devant cette situation intenable et insensée, les citoyens des quatre coins de la wilaya demandent à Monsieur le wali de Tissemsilt  d'user de son  sens de la responsabilité pour ordonner en urgence de ramener au moins trois radiologues pour les trois structures sans omettre de punir ceux qui sont responsables de cette situation.

A.Ould El Hadri
Dimanche 12 Janvier 2020 - 15:39
Lu 319 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma