REFLEXION

TISSEMSILT : Amélioration urbaine de la ville, un léger mieux



Les différents programmes engagés par les pouvoirs publics, ont permis à la wilaya de Tissemsilt de reprendre ses couleurs, de se métamorphoser sur le plan urbanistique et de fait réduire les inégalités territoriales et d’asseoir les fondements d’une cohésion sociale pérenne. C’est dans ce contexte que les autorités locales activent depuis quelques mois à dégripper la machine du développement restée longtemps rouillée cependant, ces efforts qui se sont déjà concrétisés sur le terrain doivent être maintenus et orientés suivant une démarche pratique, basée sur la bonne planification et une utilisation rationnelle des ressources afin d’offrir des possibilités pour assurer un développement équilibré et un bon cadre de vie pour l’ensemble de la population. En effet,  le premier responsable de la wilaya de Tissemsilt semble bien parti pour donner l’ordre et exécuter à la fois l’organisation d’une armature urbaine dans son aire d’aménagement autour des grands quartiers, les axes routiers sensibles et des centres à promouvoir tels Beni Meida, Ain El Karma, Ouled Bessam etc. Elle présente un intérêt stratégique dans cette région qui désormais offre des projets qui entrent dans le cadre de l’amélioration urbaine, la protection de l’environnement et de l’hygiène du milieu urbain. Ces derniers semblent donner les résultats pour lesquels ont été créées, ces travaux qui sont susceptibles de contribuer à l’absorption du chômage dans la région ne serais ce que temporaire contribuent aussi à l’amélioration du cadre urbain par la lutte contre les différents facteurs polluant qui ternissent et défigurent l’environnement en général. De l’avis de tout un chacun, le wali a réussi où d’autres avaient échoué, il a bien cerné les problématiques locales de développement ou du moins les plus urgentes puis il a ciblé les objectifs et les programmes d’action de proximité et leur traduction sur le terrain tout en gagnant du temps et respectant la qualité de l’exécution, ces projets  de développement devant améliorer le cadre de vie de la population ont été alloués par la Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales à la wilaya de Tissemsilt et dont l’enveloppe était de l’ordre de Quelque 2,8 milliards DA. La satisfaction est presque générale du fait que pour une fois, ces projets ont été réellement concrétisés et l’amélioration urbaine est bien sensible au niveau des quatre coins de la ville de Tissemsilt, des feux tricolores rénovés, de nouvelles installations de l’éclairage public dans plusieurs quartiers, de nouveaux terrains matico, des aires et autres espace verts aménagés, des routes rénovées et des trottoirs refaits, raccordement des zones rurales au réseau du gaz naturel et d’électrification rurale par endroits, à l’ouverture de pistes, au revêtement des voies vicinales et d’autres actions d’aménagement urbain en faveur des communes ciblées par ce programme qui sont Tissemsilt Theniet El Had Sidi Slimane et Sidi Lantri. Ces actions de développement sont venues en application de la mise en œuvre des engagements du ministre de l’intérieur et des collectivités locales en vue d’améliorer le cadre de vie des citoyens de la wilaya surtout ceux résidant dans les zones éloignées et dont le wali Benmessaoud tente le tout pour le tout afin de concrétiser ces objectifs.

A. Ould El Hadri
Lundi 19 Juin 2017 - 19:26
Lu 196 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 14-12-2017.pdf
3.59 Mo - 13/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+