REFLEXION

TIMIAOUINE (ADRAR) : Les habitants sortent de leur silence



Les paisibles habitants de la ville frontalière de Timiaouin, dans l'extrême sud de la wilaya d’Adrar, ont organisé un sit-in  pour réclamer de l'eau potable, et  hissé des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « La crise de la soif est plus grave que la crise du Coronavirus » et « Pas de vie sans eau ». Des militants de la société civile locale ont exhorté le wali de la wilaya d’Adrar et le président de la République à  intervenir d'urgence pour sauver les habitants de la soif en cette période de grande chaleur. Ils  font savoir que  les dommages causés au projet d'alimentation de leur ville en eau à partir  de Tagrout située  à 70 km de là, les habitants de Timiaouine sont en manque d’eau. Leur détresse est d’autant plus accentuée, disent-ils, par le fait que leur municipalité manque de moyens financiers pour réparer les dommages. Pour finir, les habitants de Timiaouine exigent que la wilaya d’Adrar et l'Algérienne des eaux prennent en charge les travaux de réparation de la canalisation et veillent à l'approvisionnement régulier de la ville en eau potable.

Ahmed Messaoud
Mardi 16 Juin 2020 - 17:50
Lu 359 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma