REFLEXION

TIGHENNIF (MASCARA) : Les habitants de Douar Sbaihia crient leur soif

Le douar Sbaihia dans la commune de Tighennif, longeant la route nationale 91, s’étend sur une zone éparse, où les habitants vivent le problème d’eau et ce, depuis belle lurette. Une partie du douar branchée reçoit l’eau une journée sur sept pendant quarante minutes, l’autre moitié composée d’habitations construites dans le cadre de l’aide à l’habitat rural ne sont pas branchées et s’approvisionnement à partir de citernes d’eau que des colporteurs cèdent à mille deux cent DA.



Ce douar vit également le problème de l’aménagement des pistes au moins pour permettre aux citoyens de circuler vu qu’ils rencontrent des difficultés durant les journées pluvieuses. L’éclairage public fait également défaut, un élu s’est permis d’inviter les citoyens, à aller acheter les lampes , après ils  seront remboursés par l’APC ! Les écoliers du douar sont privés de cantine, ni repas chauds ni froids, de même pour le transport scolaire, plus de 120 élèves du moyen sont appelés chaque jour à  faire la navette entre le douar et Tighennif sur une distance de dix kilomètres, or que le bus ne peut transporter qu’entre 35 à 40 élèves, le reste c’est la débrouille. Les jeunes de leur coté revendiquent un stade de proximité , ces derniers jouent sur  un terrain vague prés du  cimetière. Pourtant le douar compte une population qui dépasse les mille âmes. Comme Tighennif continue à vivre la vacance du poste du Maire, on a contacté le chef de la daïra pour lui demander des éclaircissements sur ce que viennent d’exposer les habitants de douar Sbaihia, lui qui disait : le Douar Sbaihia est un vaste douar qui a une superficie éparse, ce qui n’a pas empêché la Daïra de lui consacrer comme le reste des douars le nécessaire de commodités. Concernant, l’eau, l’ADE disait que le douar reçoit l’eau 1 /7 pendant deux heures, les 12 habitations construites dans le cadre de l’habitat rural, vont être branchées, la fiche technique est établie pour 108 millions de cts reste l’affectation de l’entreprise, des instructions sont données au responsable de l’ADE pour instruire les Fontainiers à jouer leur rôle convenablement et dépêcher une commission sur le terrain. Un château d’eau de 1000 M3 est prévu, a-t-on appris auprès des services techniques. L’éclairage public sera entamé juste après l’achèvement de l’opération de la ville de Tighennif, il est prévu également le gaz Naturel, le chauffage pour l’école, cette école qui a fait l’objet d’importants travaux d’étanchéité et le mur de clôture, le démarrage de la cantine scolaire suite aux instructions du wali sera supporté sur le budget FFCL, 3 ;5 millions DA sont consacrés à  cette opération. Le douar vient de bénéficier d’une annexe APC pour faciliter la tâche aux citoyens et leur éviter des déplacements inutiles vers Tighennif. Ce douar qui est situé sur la RN 91 va bénéficier d’un aménagement pour donner l’image qu’il faut aux passants.

B. Boufaden
Mercredi 12 Février 2020 - 15:56
Lu 402 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 04-06-2020.pdf
5.5 Mo - 03/06/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+