REFLEXION

TIGHENNIF (MASCARA) : Envahissement de la ville par les mouches et les moustiques

Les habitants de la ville de Tighennif ainsi que le reste de la wilaya de Mascara ont constaté, ces derniers temps, que leurs villes sont envahies par des essaims de mouches et des moustiques de jour comme de nuit.



Tout le monde se pose la question sur la provenance de ces insectes combien nuisibles, mais les causes sont connues, il n’y a pas eu d’opération de démoustication comme les années précédentes d’une part, ensuite il y a le désordre qui règne à proximité du marché des fruits et légumes où des tonnes de pastèques et melons sont commercialisés et celles refusées par les clients sont jetées dans les alentours du marché où demeurent en stationnement des dizaines de ‘’Mazda’’ chargés. En premier lieu, ces véhicules ne doivent pas être là, à cet endroit ils gênent la circulation, ensuite ces gens ne possèdent aucune pièce les autorisant à  vendre leurs marchandises, pour cause, ces pastèques et melons peuvent être à l’origine d’une intoxication générale ou toutes autres maladies en particulier les MTH et les diarrhées. Les vendeurs doivent en réalité faire l’objet d’identification, en cas d’une pandémie quelconque, ils seront tout de suite appelés. D’autres parts, les pastèques jetées sont récupérées par les enfants qui les mangent donc s’exposant au risque et par la suite  les éparpillent à travers les rues de la ville et c’est ce qui favorise la multiplication des mouches. Ce que l’on peut remarquer au niveau du marché de Tighennif c’est ce dépotoir créé de toute pièce et juste à côté, c’est l’endroit idéal pour la prolifération des essaims de mouches, le rassemblement des chiens et chats errants, ce dépotoir contient les têtes désossées, les viandes avariées, les tripes et autres. Ceci s’ajoute aux tas d’ordures que jettent les citoyens à différents endroits ne respectant point les points de dépôts où sont exposés des poubelles. Le manque de civisme règne en maitre dans cette ville qui pourtant était la ville exemplaire il n’y a pas si longtemps.

B. Boufaden
Vendredi 23 Juin 2017 - 18:22
Lu 391 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 12-12-2017.pdf
3.55 Mo - 11/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+