REFLEXION

TIARET : Vile campagne de déstabilisation de l’université



Certains «lobbies" usent de plusieurs moyens en vue de déstabiliser l’université "Ibn-Khaldoun" de Tiaret, car obéissant à un agenda politique et sont animées par des intentions fallacieuses, sinon comment expliquer la dernière campagne de déstabilisation menée par ces personnes en accusant ouvertement 20 professeurs relevant de l’université "Ibn-Khaldoun" et voire même que ma personne n’ a pas été épargnée, nous dira le recteur de l’université qui n a pas mâché ses mots en nous dévoilant certaines indiscrétions à l’exemple de la signature de 22 conventions internationales et 107 à l échelle nationale et ces grands acquis qui n’ont pas été du gout de certains prédateurs qui veulent coute que coute déstabiliser l’université. A ce titre, notre interlocuteur, fait rappeler que lors de sa désignation à la tête de l’université, on a vu la réalisation de 10.000 places pédagogiques, ainsi que d’autres structures culturelles et scientifiques et à cela s ajoutent l’inscription de nouvelles spécialités et concernant la polémique qui a suivi la formation des professeurs à l’etranger, notre interlocuteur rejette en bloc les accusations et dévoile la stratégie de recrutement qui obéit à des normes régies par plusieurs services au niveau des départements de faculté. En synthèse, les masques sont tombés et le recteur de l’université n’exclut pas le recours à d’autres moyens plus efficaces pour débusquer les auteurs de la campagne qui avait pour objet de ternir le visage de l’université sans apporter des preuves concrètes de ce plagiat d’œuvres scientifiques.                                                 

 

Abdelkader Benrebiha
Samedi 24 Février 2018 - 17:43
Lu 334 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma