REFLEXION

TIARET : Plus de 500 milliards de cts pour les communes

La certitude, c’est que le développement des communes réparties sur le territoire de la wilaya, connait un très grand retard, cela en dépit des enveloppes consistantes allouées à ces communes dont celle de Tiaret, qui à elle seule a bénéficié d'un montant de 531 milliards de centimes.



Cependant, faute de communication de proximité sur la vraie destination et gestion de cette faramineuse enveloppe, les spéculations font rage tout à signaler que cette enveloppe a été allouée par le ministère de l’intérieur, il y a déjà près de 2 années et a ciblé, en premier lieu: la réalisation des espaces verts, le réaménagement de certaines routes, l’éclairage public et aussi le renouvellement de certaines canalisations d'eau potable et d'eaux usées et concernant le développement des communes, l’on apprend auprès de certaines sources responsables, que la stratégie prônée répond à des normes qualifiées de "brusquées et irréfléchies" et à ce titre, la commission d'arbitrage s'est basée sur les nouvelles orientations du gouvernement qui mettent l'accent sur le raccordement en eau potable, la réalisation des canalisations d'assainissement ainsi que l'ouverture des pistes, le désenclavement de certaines localités et l’aménagement des routes et dans ce sens, la dite commission a programmé 239 opérations à travers 42 communes dont 27 opérations relatives au raccordement en eau potable, et 53 opérations liées à la réalisation de canalisation d'eaux usées .Dans le même contexte, un communiqué émanant de la cellule de communication, dévoile que 39 opérations touchent les routes, les P.T.IC,8 opérations et le secteur de l’éducation a bénéficié de 50 opérations à travers les communes dans le cadre des P.C.D, et de même, pour le secteur de la santé et de la prévention qui n'a bénéficié que de 4 opérations et pour l’aménagement urbain, la dite commission d'arbitrage a programmé 55 opérations réparties à travers le territoire de la wilaya et 4 opérations pour le redressement des infrastructures administratives. Pour rappel, plusieurs observateurs, s’interrogent sur le destin des populations qui se retrouvent sans raccordement en gaz de ville et dont le nombre de familles s’élève à plus de 5.000 et aussi des localités sans électricité et dont le nombre s'estime à plus de 3.000 familles, réparties à travers tout le territoire de la wilaya et en outre, les interrogations se sont multipliées autour du montant alloué à la commune de Tiaret ,estimé à 531 milliards de centimes et au montant de 500 milliards alloué aux 42 communes??? une équation difficile à "décrypter" et la bonne gouvernance tend à perdre ses repères, eu égard à la concentration des projets au chef-lieu de wilaya, le temps où la marginalisation sur ordonnance revient de droit aux localités et douars et aussi certaines communes qui comptent voir de meilleurs lendemains.. Mais..!!

 

Abdelkader Benrebiha
Dimanche 10 Février 2019 - 17:46
Lu 310 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma