REFLEXION

TIARET : Mauvaise gestion des archives dans les administrations



Certains sièges abritant des directions d’exécutif de la wilaya se retrouvent aujourd’hui heurtés à des problèmes dont les répercussions génèrent des difficultés relatives au rendement et exposent les fonctionnaires à des conditions de travail qui laissent à désirer et à ne citer comme exemple l’exiguïté des lieux et un étalage de documents et d’archives dans les couloirs et parfois à la portée du public en visite dans les lieux comme il est de visu remarquable au niveau de la direction de l’urbanisme et la construction où les bureaux craquent sous le poids des archives qui sont déposées à même le sol dans les couloirs, rendant  de ce fait  l’accès aux bureaux très gênant et l’absence de cameras de télésurveillance facilitent les intentions de sabotage, nous dira un employé rencontré sur les lieux. Le problème des archives se pose avec acuité à Tiaret, cela en dépit de l’existence d’un centre d’archives de la wilaya et lequel accuse un déficit en communication, une situation qui tient à cœur certains responsables qui nous ont émis le vœu de revoir la situation de nos archives qui seront le véritable éclaireur des générations futures. Par ailleurs, le nombre très réduit des archivistes au niveau
des directions d’exécutif de la wilaya demeure un mobile de déperdition d’archives de valeur et voire même que les centres de décision et de réflexion lies aux archives sont taxés par plusieurs milieux de réticence et aucun pas vers le redressement de nos
archives n’a vu la lumière et certaines directions se limitent à un entassement des documents sans aucune mesure et les exemples sont très variés à Tiaret où l’on nous signale que même des archives à haute sensibilité sont menacées par les actes de sabotage où l’on se souvient que des archives de la cour de Tiaret ont fait l’objet d’un
incendie où les causes n’ont pas été divulguées et selon un cadre sécuritaire, l’état des archives est lamentable et que les responsables à Tiaret doivent veiller scrupuleusement sur ce trésor. Un autre cadre de la wilaya nous a proposé l’ouverture d’un grand débat axé sur l’avenir des archives dans la wilaya de Tiaret. Pour simple rappel, les études dans ce domaine sont dans un stade purement timide et les réflexions demeurent tangentielles aux intentions des intervenants et à ce titre «Réflexion" tire la sonnette
d’alarme puisqu’un climat d’insécurité plane sur l’avenir de nos archives.

 

Abdelkader Benrebiha
Lundi 27 Novembre 2017 - 17:13
Lu 236 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-10-2019.pdf
3.51 Mo - 19/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+