REFLEXION

TIARET : Faute de désherbage, les reptiles prolifèrent



Tiaret est une ville boisée comme peut le constater tout visiteur et, d’ailleurs, c’est de visu remarquable comme on peut aussi constater, les herbes sauvages qui ont presque gagné toutes les aires de jeux et il y a des lieux où l’accès est difficile puisque la hauteur des tiges d’herbes est importante et l’absence de systèmes d’arrosages rend toutes les taches difficiles. Cependant, ce qui a attiré notre attention et a motivé notre penchant vers cet article, c’est la prolifération de reptiles, de serpents et de rongeurs et à tout cela, aucun programme de lutte contre les moustiques n’a vu le jour sachant que cette période est propice parce qu’elle est loin des escales d’accouplement. L’on s’interroge sur l’absence affichée des élus de la collectivité ainsi que les associations versant dans la protection de l’environnement et aussi la santé du citoyen qui s’est ouverte sur plusieurs fronts, et à  commencer par le phénomène des chiens errants qui sont devenus une menace publique.   

Abdelkader Benrebiha
Mardi 27 Juin 2017 - 19:39
Lu 181 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 13-12-2017.pdf
4.05 Mo - 12/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+