REFLEXION

TIARET : Enquête judiciaire sur Zetchi et 25 autres personnalités

Selon des sources sécuritaires, plusieurs hautes personnalités font l’objet d’enquêtes à Tiaret menées par les services de sécurité, relevant du ministère de la défense nationale et dont l'objet serait des détournements de terres agricoles vers d'autres fins.



La liste dont   nous détenons une copie ,comporte quelque 25 noms dont Zetchi, président de la FAF, ainsi que d'autres noms de personnalités très influentes et aussi des ex-ministres et des militaires hauts gradés  en retraite, indiquent nos sources qui ajoutent que ces personnes qui se retrouvent aujourd’hui dans le viseur des enquêteurs, ont été "gratifiées" par des investissements agricoles et ont bénéficié de crédits agricoles, dans les régions de"Erracha" et "Oum-Zebboudj" à Rechaiga, à quelque 70 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret. Nos sources précisent que cette liste a abouti suite à une réunion qui a eu lieu le 5 décembre 2018 sous la coupe de la commission d'animation et d'orientation de l'investissement de la wilaya et est considérée comme séances d’études de demandes d'investissement, tout à signaler que les périmètres agricoles sont d'une superficie globale de plus de 15.000 hectares. Dans le même contexte, le montant global des crédits agricoles dont ont bénéficié ces postulants aux investissements serait de l'ordre de plus de 4.000 millions de dinars. Cette grande enquête, indiquent nos sources, a été déclenchée suite à des correspondances confidentielles qui ont été adressées aux hautes sphères de décision, dénonçant ces faux investissements qui n'ont pas vu le jour dont les normes ont été violées ,à savoir l'absence de valeur ajoutée et l'inexistence de création d'emplois et le mobile qui a fait déborder  le vase, serait les fortes contestations des habitants de la commune de Rechaiga et plus particulièrement les jeunes demandeurs d'emploi, lesquels ont à plusieurs reprises fermé le siège de l'A.P.C et revendiquant un cadre de vie respectable. Pour rappel,Zetchi,le président de la F.A.F, figurant en premier de la liste a bénéficié d'une superficie agricole de 1.000 hectares et d'un crédit de 440.749.654 ,00 dinars soit 44 milliards de centimes et cet investissement a été perdu de vue, tout en rappelant l'opinion publique que cet investisseur, s’est présenté au nom de SARL Faïenceries Algériennes comme le confirment les copies remises au journal «Réflexion" et il est utile de rappeler que d'autres personnalités ayant pignon sur rue dont des ex-ministres et des militaires en retraite sont actuellement dans le viseur des enquêteurs,apprend-on des mêmes sources qui ajoutent que certaines de ces personnalités ont été délestées de leurs passeports.

Abdelkader Benrebiba
Samedi 13 Avril 2019 - 18:27
Lu 14289 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-08-2019.pdf
2.51 Mo - 20/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+