REFLEXION

TIARET : Des citoyens protestent contre l’invasion du béton



Les citoyens  d’un  quartier dénommé la cité des  282 logements sur la route de Bouchekif ne cessent  de se plaindre pour  sauver un terrain de l'invasion du béton. En effet, un terrain de près de 1.000 m² situé près de la piscine semi-olympique, initialement destiné à un espace vert ou à un terrain de sport de proximité, a été attribué à un privé pour y ériger une construction. Une décision qui a fait sortir les habitants de leurs gonds qui ont alerté les autorités locales et déposé une plainte au niveau du tribunal de Tiaret. Plusieurs terrains destinés initialement à accueillir des espaces verts ou des aires de jeux ont été détournés de leur vocation, à l'exemple de la cité «Mesri Djillali», plus connue localement comme la «cité EPLF», où un terrain de plus de 600 m² initialement destiné à la réalisation d'un espace vert a fini par être transformé en chantier pour la construction d'une mosquée, alors que la cité des 500 habitants compte déjà trois autres mosquées.     

Smain
Mercredi 14 Août 2019 - 19:24
Lu 482 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-08-2019.pdf
2.44 Mo - 21/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+