REFLEXION

TIARET : Des centaines d’hectares de forêts ravagés par les feux

Dimanche 26 juillet 2020, un grand incendie s’est déclaré à Tiaret, ciblant en premier lieu, la forêt domaniale de Tagdempt, au niveau de la voie d’évitement de la R.N 23, menant vers Oran, où les broussailles ainsi que des petits vents aidant, les feux se sont propagés partout et l'incendie "horrible", n’a pu être maîtrisé.



En dépit de la mobilisation de tous les moyens humains et équipements mobiles de la protection civile, appuyés par ceux de la Conservation des forêts, .les flammes ont atteint une hauteur de plus de 30 mètres, comme nous l'avons constaté sur les lieux et/où d'énormes dégâts ont affecté de grandes superficies reboisées depuis des années et selon une source responsable, la ceinture verte de Tiaret. Cette grande forêt, faudrait-il le rappeler, relève d'un programme spécial de l’ère de feu président Houari Boumediene(1977), et il s’agit  d’une forêt homogène de pins d'Alep,  précise notre source, qui ajoute que les feux ont tout détruit sur leur passage, à commencer par les espèces végétales et aussi les espèces animales qui ont été totalement calcinés, puisque la superficie touchée par les feux et selon des sources concordantes, dépasse déjà les 60.000 hectares. En dépit de tous les efforts déployés, les feux se sont propagés vers des habitations dont les propriétaires ont fui la situation qui est devenue insupportable, eu égard à la canicule qui sévit .Par ailleurs, les feux qui se sont propagés ont touché les autres forêts mitoyennes dont les reboisements ont été faits entre 2002 et 2006, comme cela nous a été confirmé par une source responsable au niveau de la conservation des forêts de Tiaret. La hausse de la température en cette période caniculaire a été ressentie par toute la population et de gros nuages noirs, dégagés par les incendies ont gagné plus d'espaces et couvert la montagne surplombant la ville de Tiaret. Pour l'heure, tous les moyens sont mobilisés, cependant des terrains fortement accidentés, ralentissent les éléments de la protection civile qui doivent maitriser les feux qui changent de directions vers d’autres lieux , rendant  le sauvetage de la forêt, encore plu difficile.

Abdelkader Benrebiha
Lundi 27 Juillet 2020 - 16:36
Lu 573 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 08-08-2020.pdf
3.78 Mo - 07/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+