REFLEXION

TIARET : 3 crimes commis en 24 heures !



La ville de Tiaret a été vraiment secouée par deux crimes qui se sont produits dans deux quartiers populeux et populaires. En effet, le premier a eu lieu ce mardi 19 décembre 2018, aux environs de 20h30mn, à la cité "Etteffah", lorsqu’un homme, exerçant ses fonctions comme maçon, est retourné à son domicile et a découvert son proche, âgé de 22 ans, lequel entretenait des relations intimes avec sa fille et à sa vue, le jeune et dans cette situation très gênante, s’est servi d'un objet contondant et a dirigé plusieurs coups à son oncle et a pris la fuite. La victime est sortie en dehors et c'est son voisin, qui à bord d'une voiture, l’évacua à l’hôpital, cependant, eu égard aux graves blessures, la victime, âgée de près de 60 ans a rendu l’âme avant son admission à l’hôpital .Le présumé-auteur du crime a été vite identifié et a été arrêté par les éléments de la police judiciaire qui ont interpellé et auditionné plusieurs personnes dont des proches de la victime. Le deuxième crime a eu lieu à la cité  "Zaaroura" de Tiaret où un père âgé de plus de 50 ans est entré en altercations avec son fils âgé de 33 ans et lequel était en état d’ébriété avancé et voulant le rendre à la raison, le père s'est servi d'une partie de planche et lui a dirigé un coup sans l'intention de causer la mort, cependant, son fils est tombé raide mort. Le présumé-auteur, le propre père a été arrêté par les éléments de la police judiciaire relevant de la 5eme sûreté urbaine et l’enquête est en cours. Enfin, le 3eme crime a eu lieu dans la commune de Rechaiga, à quelque 60 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret, lorsqu’un jeune a été découvert dans une fosse de la route, mitoyenne d'une forêt, distante de la commune de Rechaiga. Le corps de ce jeune âgé d’environ  30 ans présentait de grandes blessures à tous les niveaux et c'est ce qui a fait circuler une rumeur que le jeune a été écrasé par une voiture, cependant, les éléments de la gendarmerie nationale de la brigade de Rechaiga, ont arrêté 2 personnes qui ont fait l’objet de suspicion après les premiers éléments des investigations .L’enquête est en cours apprend-on de sources sécuritaires .

A. Benrebiha
Vendredi 21 Décembre 2018 - 17:26
Lu 508 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma