REFLEXION

TERRORISME : 6000 combattants de Daech de retour vers l'Afrique

Le spectre du retour des africains ayant rejoint l'organisation terroriste, inquiète l'Union africaine. Parmi les 30.000 éléments étrangers ayant combattu dans les rangs de l'EI au Moyen-Orient, près de 6.000 sont Africains, pourraient revenir en Afrique, a indiqué à Oran le Commissaire de l'Union Africaine pour la paix et la sécurité.



Intervenant à l’ouverture du Forum de haut niveau sur "les réponses efficaces et durable contre le terrorisme: approche régionale" qu'abrite la ville d'Oran, Smaïl Chergui a souligné la nécessité de prendre conscience des développements sur la scène internationale et leurs répercussions sur le continent africain, notamment après la défaite du groupe terroriste Daech au Moyen-Orient au moment où une présence de plus en plus accrue des membres de ce groupe est observée dans la région du Sahel."Des rapports font état de la présence de 6.000 combattants africains parmi les 30.000 éléments étrangers ayant rejoint ce groupe terroriste au Moyen-Orient", a déclaré M. Smail Chergui, lors d'une rencontre sur la lutte contre le terrorisme. L'EI a profité du conflit syrien, qui a éclaté en 2011 avec des manifestations contre le président Bachar al-Assad, pour s'implanter en Syrie et en Irak. Après une montée en puissance fulgurante en 2014, qui a vu l'organisation extrémiste s'emparer de vastes pans de territoire dans les deux pays, l'EI a proclamé un "califat" en 2014 qui a attiré des milliers de combattants étrangers. Mais le groupe a ensuite multiplié les revers et a perdu la totalité des territoires qu'il avait conquis en Irak et la plupart de ceux qu'il détenait en Syrie. "Le retour de ces éléments en Afrique pose de sérieuses menaces sur la sécurité et la stabilité nationales et exige un traitement spécifique et une coopération intense entre les pays africains", a estimé M. Chergui, cité par l'agence de presse APS. Le commissaire de l'UA pour la paix et la sécurité a appelé les pays concernés à notamment "échanger les renseignements sur les éléments armés regagnant leurs pays respectifs", après leurs défaites en Irak et en Syrie.

Ismain
Lundi 11 Décembre 2017 - 17:22
Lu 570 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 16-01-2018.pdf
3.51 Mo - 15/01/2018





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+