REFLEXION

TENTATIVE D’ASSASSINAT DE LA SECRETAIRE NATIONALE DU RCD : L’accusé condamné à 10 ans de réclusion



L’agresseur de la Secrétaire nationale du RCD à la vie associative, l’avocate  Wassila Boughari, également membre du barreau de Mostaganem, a écopé d’une lourde peine de 10 ans de prison et 200.000 dinars d’amende. Au terme du procès qui s’est déroulé hier dimanche, au Tribunal criminel de Chlef, l’accusé a été en effet reconnu coupable d’une tentative de meurtre préméditée quant il s’était introduit le 02 septembre 2019, dans le bureau de la victime situé à l’intérieur du cabinet d’avocat de son collègue Bennegueouch Mohamed El Bachir qui n’est autre que le président du bureau régional du RCD à Chlef. Le parti de Mohcine Belabas n’a pas manqué de réagit à cette condamnation  en se félicitant de la «mobilisation de la profession pour la requalification des faits»   Dans un communiqué rendu public ce lundi, le RCD a souligné que Me  Boughari est connue pour son «engagement politique constant et son implication dans le Hirak et dans les collectifs d'avocats de défense des détenus d'opinion». Il a par ailleurs rendu hommage «à toutes celles et à tous ceux qui ont exprimé leur solidarité dans cette affaire, en particuliers les bâtonniers et les avocats du centre du pays».           

Ismain
Lundi 7 Septembre 2020 - 17:08
Lu 177 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-10-2020.pdf
3.45 Mo - 27/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+