REFLEXION

TENIET EL HAD (TISSEMSILT) : Des habitants de Hai Bounil interpellent le wali

La cité de Hai Bounil Med dans la ville de Teniet El Had chef-lieu de daïra au nord de Tissemsilt est constituée majoritairement de maisons de fortune qui datent de la période des années quatre-vingt-dix.



Cette partie de la ville est devenue depuis sa création entre 1985 et 1989 un vrai casse-tête pour les responsables qui se sont succédé, apparemment rien n’a changé dans ce quartier et les conditions de vie sont restées toujours les mêmes malgré, les énormes subventions allouées par l’Etat dans le but de développer et promouvoir le chef-lieu de la deuxième grande daïra de la wilaya, notamment au niveau des quartiers dépourvus de commodités. Notons, que beaucoup plus, la situation s’est aggravée ces dernières années où plusieurs programmes de développement ont été expérimentés dans certains projets mais, sans grande réussite du fait qu’un quartier à l’image de Hai Bounil Med se morfond encore dans son cocon et laisse apparaitre le visage de la misère et de la pauvreté. Cette partie de la ville n’est encore pas sortie de l’ornière et des souffrances et ses habitants n’ont pas fini de se débattre dans de multiples problèmes qui hypothèquent le développement et l’épanouissement de leur cité. Une situation des plus intenables que vivent ces habitants depuis les temps. Ces derniers déclarent qu’ils se sont adressés aux autorités locales à travers des sollicitations et plusieurs pétitions dans lesquelles ils réclament soit le relogement comme promu par ces mêmes responsables, ou bien les faire bénéficier de leur part dans le développement. Ils revendiquent aussi la satisfaction de certaines commodités qui font défaut, l’alimentation de leurs habitations en eau potable, un projet d’adduction qui permettra d’atténuer quelque peu la crise de l’eau qui perdure depuis longtemps. La présence des décharges sauvages près de leurs maisons respectives a donné de nos jours un visage pas très accueillant au dégagement quotidien des odeurs repoussantes à la vue quotidienne des tonnes de déchets éparpillés partout sur le passage. Ils demandent l’installation d’un nouveau réseau d’assainissement élargi à toutes les habitations et éradiquer celui dégradé, ainsi que toutes ces fosses septiques qui menacent la santé publique. Il est question également de l’aménagement des routes, de l’éclairage public. En ce sens, les habitants affirment que la situation ne cesse de se dégrader de plus en plus d’où ils interpellent particulièrement les autorités locales et à leur tête Monsieur le wali en urgence pour une intervention efficace qui permettra d’alléger les souffrances des habitants et garantir le minimum de commodités pour une vie respectable………

A.Ould El Hadri
Mardi 13 Février 2018 - 19:05
Lu 157 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 14-08-2018.pdf
3.29 Mo - 13/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+