REFLEXION

TENDANCE BAISSIERE DU CORONAVIRUS EN ALGERIE : Les mises en garde du DG de l’Institut Pasteur



Le directeur général de l’Institut Pasteur Dr Fawzi Derrar a fait remarquer ce dimanche, que la courbe de contamination au coronavirus en Algérie est en train d’accuser une «». Il estime en effet que, même s’il y a il y a des régions où l’on constate une augmentation du nombre de cas, marqués parfois par des décès, « on va vers une amélioration de la situation ». Néanmoins, Dr Derrar met en garde : « le moindre relâchement pouvant coûter très cher ». Intervenant sur les ondes de la chaine trois de la Radio Nationale, le Dg de Pasteur insiste sur la nécessité du strict respect des mesures barrières de protection de nature, afin de freiner la circulation du virus, en limitant la naissance de foyers de contamination. Et il cite, à cet effet, les hausses d’infestation constatées, récemment, dans certains pays, « en raison d’une baisse de vigilance ». Concernant les capacités nationales de dépistage du virus, l’intervenant signale que les efforts tendent à en multiplier le nombre en faisant pour cela appel aux capacités de laboratoires privés. Il indique à cet égard que l’Institut Pasteur effectue plus de 1 000/jour sur les quelque 2 900 à l’échelle nationale. Dr Fawzi Derrar a fait savoir qu’un laboratoire mobile est en cours d’assemblage. Il pourra être déplacé partout dans le pays, aux fins de procéder à des dépistages de malades du coronavirus ou bien d’autres pathologies.

Nadine
Dimanche 23 Août 2020 - 16:59
Lu 197 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-10-2020.pdf
3.23 Mo - 25/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+