REFLEXION

Stade de Tizi Ouzou : le MJS résilie le contrat de Haddad



Le ministère de la Jeunesse et des Sports a annoncé la résiliation, dans les prochains jours, du contrat le liant à l’ETRHB, Groupe chargé de la réalisation du stade de Tizi Ouzou, a rapporté le site Dia-Algérie. Le projet sera confié à une société chinoise, a-t-on précisé. La décision a été prise après l’audience accordée par le MJS, Sid-Ali Khaldi à l’ambassadeur de la République populaire de Chine à Alger. Dans un premier temps, la réalisation de ce projet a été confiée à l’ETRHB que dirigeait Ali Haddad, actuellement en prison et à une société espagnole. Cette dernière a été remplacée par une société turque sans que le projet ne voit le bout du tunnel. Le projet de ce nouveau stade, situé à Boukhalfa (10 km à la sortie de Tizi Ouzou) a été lancé en 2009. Il est complètement à l’arrêt depuis 2019, alors que l’avancement des travaux avoisinait un taux de 80%. Les coûts du projet ont été réévalués à plusieurs reprises, ce qui avait permis à l’ETRHB de Haddad d’engloutir des sommes colossales sans pour autant livrer le projet. Le délai de livraison du stade était fixé à 30 mois. Lancé en 2009, le projet n’est toujours pas réceptionné…

Réflexion
Mercredi 15 Juillet 2020 - 16:41
Lu 977 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 05-08-2020.pdf
3.72 Mo - 04/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+