REFLEXION

Six mois déjà



Sellal sait plaire. Surtout aux puissants. Mais pas seulement. Le premier ministre a reçu et longuement écouté le comité de pilotage de l'initiative Nabni. Eux n'avancent pas par le rapport de force, mais uniquement sur la tectonique des idées. Sellal dit vouloir faire bouger les lignes dans le délai court de son "mandat" à avril 2014. Et cherche à se faire aider. Louable. C'est là qu'arrive le second constat. Il est déjà en retard. Lorsque le décompte à mi-année est fait, il faut bien se résoudre au constat que, même à ses vis à vis les plus lourds, Sellal n'a presque rien donné. Le  goulag bureaucratique d’Ahmed Ouyahia est toujours là. Aucune des mesures, tant décriées par le patronat, de la LFC 2009 n'a été détricotée. Le credoc pour les nationaux, et les 49%-51% systématiques pour les étrangers sont, pour ne citer que les principales, toujours en vigueur. Mais le premier ministre a acheté du temps. Un crédit de bonne volonté.  La nouvelle stratégie industrielle que prépare Cherif Rahmani promet de remplacer les champions publics de l'inconsistant Abdelhamid Temmar par des champions privés. Tout le monde espère en être.  Suffisant pour le premier ministre pour obtenir une trève sur son flanc droit. Le réveil au second semestre 2013 peut être brutal.  Car bien sûr, la réforme libérale Sellal  est bien partie pour se révele être une souriante illusion.  L'administration joue la continuité systémique avec les circulaires Ouyahia. Et face à cela, la statégie d'image du premier ministre n'a plus d'effet. Sans mouvement politique de soutien, sans réseaux d'influence, sans crédo porté pour la débureaucratisation et la modernisation de l'économie algérienne, l'impasse guette.

Said
Mercredi 27 Février 2013 - 09:38
Lu 196 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2019.pdf
4.94 Mo - 10/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+