REFLEXION

Sidi Khettab, une région au pole économique important

La commune de Sidi Khettab relevant de la daïra d’El-Matmar, située sur la RN90 A et distante de 22 km du chef-lieu de wilaya, elle a connu, ces dernières années, une phase importante du développement lié aux plans issus des différents programmes initiés par l’État dans le cadre du quinquennal. Cependant, d’autres projets d’utilité publique restent nécessaires pour cette localité, notamment dans le secteur des travaux publics, la santé, l’hydraulique, l’éducation, l’habitat, la culture et la jeunesse.



Sidi Khettab, une région au pole économique important
La commune de Sidi Khettab relevant de la wilaya de Relizane aura un grand écho économique, agricole et industriel à moyen terme du fait des moyens importants dont dispose la commune et qui  peuvent lui permettre d’être un pole économique important au niveau de l’ouest algérien. Cette commune dispose d’un important marché hebdomadaire d’une notoriété nationale qui attire des milliers et des milliers de commerçants.  La commune de sidi khettab accorde une importance indéniable au secteur de l’agriculture qui attire d’innombrables fellahs qui s’occupe des terres. Se basant sur ces assises, la commune de sidi khettab,  a bénéficié d’un projet pour la réalisation d’une zone industrielle pour résorber le chômage des jeunes  notamment diplômés.
L’habitat
La commune de sidi khettab comme le reste des communes du pays a bénéficié d’un important programme de logements, y compris le logement rural. La commune de sidi khettab a bénéficié durant le programme de 2010 et 2011 de 757 unités à caractère rural qui ont été distribuées en faveur de 28 douars relevant de la commune. Parmi ces logements, il y  a ceux qui ont été achevés et ceux qui ne le sont pas encore. Pour ce qui est des logements sociaux, la commune a bénéficié d’un quota de 50 logements  qui est en cours de réalisation. En plus de ce programme, un autre quota de 40 logements à caractère social qui est en cours de réalisation. La commune dispose de 300 à 350 demandes de logements sollicités par des citoyens en manque d’habitation.
Le secteur de l’éducation
La commune enregistre un grand déficit dans le troisième palier (cycle secondaire) de l’éducation. Ce manque en infrastructures scolaires pousse les élèves à se rendre à Relizane pour suivre leurs études à travers le transport scolaire existant. En plus de ça,  Il existe un seul CEM de 14 classes pour un nombre de 900 élèves scolarisés. Cet état de fait a poussé à la transformation des classes en école primaire et  ceci est du au fait de la compacité qu’enregistre cette école.  La commune de Sidi khettab dispose de 17 écoles primaires et un seul CEM. La commune a bénéficié dernièrement d’un projet pour la réalisation d’un lycée pour 1000 places pédagogiques dont les travaux ont été lancés récemment, cette structure éducative résoudra sans doute beaucoup de problèmes. La commune est également dotée d’un centre de formation.
Le secteur de la santé
La commune possède un centre polyclinique qui n’est pas entièrement équipé et qui manque d’un personnel qualifié, de même pour  les salles de soins de la commune qui sont implantées dans les douars. Il n’existe même pas une ambulance pour transférer les cas urgents vers Relizane, et que la grâce  ne revient qu’aux citoyens. La  commune manque également d’une salle d’obstétrique pour faciliter le déplacement des femmes enceintes.  
Le réseau routier
Il y a des régions à l’intérieur de la commune qui ont bénéficié d’une opération  de revêtement et de bitumage des routes. Aussi, il a été réservé une enveloppe financière estimée à 5 milliards de centimes pour le réaménagement des structures de base et extérieur de la commune. Pour ce qui est des canalisations des eaux usées, elles existent, néanmoins il va être procédé au revêtement pour ce qui reste des routes des douars, et la pose de leurs trottoirs. La commune a également bénéficié dans le même sillage d’un projet pour le revêtement de 10 kilomètres de routes qui sera réparti à travers les douars.
L’eau potable
Sidi Khettab a enregistré depuis des années des insuffisances en matière d’eau potable, plus particulièrement dans certains douars, dont Ksara, Khouaouna, Djalata et Ouled Brahim. Le problème de l’eau  potable se pose avec acuité pour la commune, et réside du fait que quelques régions ne sont pas raccordées au réseau d’eau potable, alors que les eaux souterraines  sont  connues  de part leur  haut degré de salinité. Donc il est impératif pour les pouvoirs publics de raccorder ces régions aux autres réseaux  d’eau potable. Pour ce qui est du reste des douars à l’exemple de « el ouaouich », « ouled Abed », la commune compte sur un seul réservoir, ce qui pousse la commune à s’appuyer  sur les nappes phréatiques et les puits. Concernant le creusement des puits, il est strictement interdit aux fellahs de procéder sans une autorisation au préalable délivrée par  les services de la wilaya, alors qu’il est permis pour les habitants qui n’ont aucun lien avec l’agriculture  à l’exemple du douar « ouled ben Ahmed ».
La commune, une région agricole
La superficie totale des terres arables dont dispose la commune est de 9708 hectares pour un nombre de fellah recensé de 150. La commune est connue par la culture des artichauts, notamment dans la région de « ouled Ahmed « et « el khaouaouna ». D’autres régions sont connues par la culture du blé à l’exemple de « selatnia, ezebaidia et sidi Baghdad ». La commune de sidi Khettab est également connue par la plantation des oliviers, des orangers, les agrumes sans compter l’élevage au niveau de la région « d’el ouaouich ».
Le gaz naturel
L’accord de principe a été donné pour approvisionner la commune de sidi Khettab en gaz naturel. Les services concernés vont procéder en 2012 au raccordement de la commune au gaz naturel ce qui va alléger beaucoup les souffrances des habitants à se procurer cette énergie notamment en hiver.
Le chômage
Le chômage touche désormais 50%  de la population active et particulièrement les jeunes qui s’occupent du commerce à travers le marché hebdomadaire dont dispose la commune, en plus du  secteur agricole qui concoure également à alléger les affres du chômage. Les jeunes de la commune s’appuient aussi  sur les boulots saisonniers que ce soit agricole ou commercial. Dans ce contexte,   la commune a bénéficié dans le cadre du programme du président de la République de locaux commerciaux au profit des jeunes chômeurs.
Sport et loisirs
La commune a bénéficié d’une bibliothèque communale réalisée à 100%  qui attend uniquement une dotation en équipements. Les jeunes profitent également d’un centre culturel dont dispose la commune. Pour ce qui est du sport, la commune possède un stade de proximité en plus d’un stade communal et d’une salle de sport polyvalente.
Projets de développement
La commune de sidi Khettab a bénéficié de plusieurs projets importants parmi lesquels la zone industrielle à « el gaa », où plusieurs investisseurs privés se sont manifestés pour réaliser leurs projets,  dont celui de la transformation du plastic qui a reçu l’aval du ministère et connaitra le lancement des travaux en 2012.  La commune a également bénéficié d’un siège pour les services de la protection civile, ce qui est une aubaine pour les habitants de la commune.

Toufik
Vendredi 23 Mars 2012 - 11:14
Lu 4772 fois
Reportages
               Partager Partager






Edition du 20-01-2019.pdf
3.19 Mo - 19/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+