REFLEXION

Sidi Bel Abbès : Le marché des fruits et légumes en quête de toilettage



Bien qu’insuffisant, les marchés des fruits et légumes implantés à Sidi Bel Abbés rendent d’énormes services aux consommateurs, leurs existences permettent de stimuler et de rapprocher le plus grand nombre de ménagères. Le marché du quartier Emir Abdelkader attire une population hétérogène comparée à celle qui fréquente le marché couvert des fruits et légumes du centre ville, malheureusement, cette structure commerciale offre un côté hideux caractérisé par son insalubrité et l’anarchie qui règne, l’amoncellement de détruits exhalent des odeurs nauséabondes. Ces dépôts jetés pèle mêle à l’intérieur et à l’extérieur de l’enceinte du marché dégradent l’environnement et constituant l’endroit propice à la prolifération des rongeurs, des moustiques, des chats et chiens errants venant chercher leur pitance et porteurs de germes. L’émergence des maladies telles la fièvre typhoïde, les infections cutanées est le meilleure indicateur des conséquences de l’absence d’hygiène. Autant de lacunes qui soulèvent le mécontentement des citoyens, face à ce laisser-aller qui ne dit pas son nom. De plus, de nombreux vendeurs illicites de fruits et légumes continuent d’assiéger les alentours du marché, comme les ruelles incommodant énormément la circulation piétonne et rendant l’accès du marché difficile. Face à ces anomalies, voire dépassements, les élus qui sont chargés de la gestion de la ville doivent mettre fin à cette situation qui dure depuis de langues années.

Mourad D.
Mardi 1 Septembre 2009 - 08:00
Lu 478 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 09-07-2020.pdf
5.43 Mo - 08/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+