REFLEXION

Samir Chaâbna accusé de ‘’haute trahison’’



Un groupe de députés des partis de Mokri et Djaballah, ont lancé  lundi une pétition dans laquelle ils demandent au président de l’APN de saisir "en urgence" la Commission des Affaires juridiques et administratives, afin de révoquer de son siège de député Samir Chaâbna, représentant de la communauté nationale dans la zone 2 (France), a rapporté hier le site Algérie1. Dans le document consulté par la source, les initiateurs de la pétition demandent aussi au Front El Moustakbel, le parti qui a parrainé sa candidature dans la circonscription de Marseille, lors des dernières législatives, de lui retirer sa couverture "pour haute trahison". Rappelons que sur décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, la nomination de M. Samir Chaabna en tant que ministre délégué chargé de la Communauté nationale à l'étranger avait été annulée, et par conséquent il ne fait pas partie du Gouvernement, avait indiqué un communiqué des services du Premier ministère. "A l'occasion du remaniement ministériel, du 23 juin 2020, le député à l'Assemblée populaire nationale, M. Samir Chaabana a été nommé ministre délégué chargé de la Communauté nationale à l'étranger", a-t-on rappelé de même source. "Lors des consultations pour la constitution du gouvernement, a-t-on ajouté, M. Samir Chaabana a accepté le portefeuille de ministre délégué chargé de la Communauté nationale à l'étranger sans pour autant déclarer sa double nationalité".  "Il a été demandé à M. Samir Chaabna de se conformer aux dispositions prévues par la Loi n 17-01 du 10 janvier 2017, fixant la liste des hautes responsabilités de l'Etat et des fonctions politiques dont l'accès requiert la nationalité algérienne exclusive et de renoncer à sa nationalité étrangère", a-t-on expliqué de même source. "Devant de son refus et sur décision du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, sa nomination en tant que ministre délégué, chargé de la Communauté nationale à l'étranger a été annulée et par conséquent M. Samir Chaabna ne fait plus partie du Gouvernement", a-t-on conclu. 

Réflexion
Mardi 30 Juin 2020 - 16:55
Lu 935 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 14-07-2020.pdf
3.8 Mo - 13/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+