REFLEXION

Saïda : Neuf familles investissent le marché des fruits et légumes



Saïda : Neuf familles investissent le marché des fruits et légumes
Neuf familles composées de plusieurs individus dont notamment des enfants résidentes auparavant chez des locataires dans la ville de Saida ont investi avant-hier le souk des fruits et légumes situé dans le quartier défavorisé de Boukhors, a-t-on constaté sur les lieux.
En effet, ces familles qui prétendent tous avoir été chassées par leurs locataires pour des raisons obscures, n’ont pas trouvé d’autres lieux pour élire domicile que ce marché de fruits et légumes qui reste jusqu’ici abandonné et livré aux différentes bandes de voyous. Ainsi, les éléments des services de sécurité se sont déplacés hier matin en compagnie du chef de la daïra de Saida et le président de l’assemblée populaire communale pour s’entretenir avec ses squatters qui ont été finalement persuadés à quitter les lieux. D’ailleurs, une dame divorcée et mère de plusieurs enfants avait menacé les deux responsables de mettre le feu dans sa bouteille de gaz butane et d’avaler en outre l’eau de javel au cas où elle ne serait pas relogée dans l’immédiat. Néanmoins, elle a été convaincue par la délégation de s’abstenir à tout acte malveillant et de quitter les lieux jusqu’a la fin du mois du ramadhan pour bénéficier d’un logement décent. Ces neufs familles ont alors quitté l’établissement commercial et ont décidé de s’installer aux alentours. Pire encore, trois de ces familles désabusées n’ont pas trouvé de meilleures places pour s’installer que d’aménager dans l’enceinte même du marabout Sidi Hadj Boubekeur. A souligner qu’avec la distribution imminente des 850 logements socio locatifs le mois de septembre prochain, tous les subterfuges, filouteries et manigances sont permises par les uns et les autres afin de persuader les responsables locaux sur la légitimité et du bien fondé du droit au logement social. En tout état de cause, ces familles sont appelées à observer le jeûne dans des conditions lamentables à cause de la passivité des uns et de la terreur des autres.

Kada Bilal
Lundi 31 Août 2009 - 08:00
Lu 434 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-07-2020.pdf
3.96 Mo - 14/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+