REFLEXION

SURETE DE WILAYA : 100 cas de violence contre la femme en 2017



Tout comme la maltraitance des enfants, les violences faites aux femmes sont inacceptables, leurs conséquences sont considérables sur les victimes, et également sur notre société dans son ensemble, c’est pourquoi l’Etat a fait de ce phénomène une de ses priorités. En effet, dans le cadre de la protection contre les dangers de l’enfance, et pour lutter contre la violence de la femme, les services de sécurité de la wilaya de Mostaganem ont enregistré durant l’année 2016, environ 63 cas dont ont été victimes 35 personnes de sexe masculin et 28 de sexe féminin. Dix d’entre elles ont été placées dans des centres d’accueil, 06 dans les centres de l’enfance, quant au reste, il a été remis à leurs familles a-t-on appris d’un communiqué rendu public par la cellule de communication et de presse de la sûreté de wilaya de Mostaganem. Pour ce qui est de 2017, les mêmes services ont enregistré 77 cas graves, dont 48 personnes de sexe masculin et 29 de sexe féminin, où 57 ont été remis à leurs familles, 08 placés dans des centres d’accueil et 12 dans les centres de l’enfance pour ‘’handicapés’’. Concernant les cas de victimes dans différentes affaires, la brigade de la PJ de Mostaganem a enregistré en 2016, 108 affaires de violences préméditées. En 2017, jusqu’au mois d’octobre, 48 affaires enregistrées où les victimes sont des enfants, suite à des violences caractérisées, dont coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort pour quelques cas, ainsi que d’autres affaires relatives à des publications de photos sur Facebook. D’autre part, notons, que la brigade a enregistré 64 cas de personnes impliquées dans différentes affaires en 2016, ainsi que 45 cas de personnes en 2017, liés au port d’armes blanches, coups et blessures volontaires… Violences sur les femmes, pour ce chapitre, la PJ de Mostaganem a enregistré 142 cas de violence contre les femmes en 2016, dont 120 affaires sont relatives aux coups et blessures volontaires, 18 cas de maltraitance et 03 cas victimes d’harcèlement sexuel. En 2017, jusqu’à octobre, la brigade a enregistré 99 cas de violence contre la femme, dont 77 cas relatifs aux coups et blessures volontaires, 20 pour maltraitance et 02 pour harcèlement sexuel.  

B.A
Dimanche 26 Novembre 2017 - 17:26
Lu 206 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 23-03-2019.pdf
3.34 Mo - 22/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+