REFLEXION

STIDIA : Les douars ‘’Rmadnia’’ et ‘’Chouairia’’ marginalisés



 Les habitants des douars de Rmadnia et Chouairia se disent marginalisés en matière de développement local. En effet, ils citent entre autre, le manque d’aménagement des dits douars. Ils enchainent aussi par le manque d’aide au logement rural dont la population a fortement besoin, Ils réclament l’attribution de projets d’une manière équitable. En revanche, il ne faut pas privilégier un douar par rapport à l’autre. Tous sont concernés par le développement local, sachant que la population ne cesse d’accroitre donc, les besoins en logement, en eau potable, en assainissement, en gaz naturel, en électricité, en stade de proximité et autres sont également demandés pour améliorer le mode de vie des citoyens. Ces contrées sont abandonnées, sans aucune réalisation matérialisée, depuis des lustres. Notons, que la route qui traverse ces deux douars est dans un état de dégradation avancée, des nids de poule et des crevasses, une chaussée  détériorée par l’usure du temps n’ayant pas été réhabilitée. C’est dans ce contexte que les habitants voient la chose pour permettre aux douars de se métamorphoser en une authentique ruralité.     

G.Yacine
Mercredi 2 Octobre 2019 - 17:52
Lu 354 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 30-12-2020.pdf
3.38 Mo - 29/12/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+