REFLEXION

SOVAC dément avoir été suspendu par Volkswagen



Après l’annonce du constructeur automobile allemand Volkswagen de « la suspension temporaire » de son partenariat avec son représentant en Algérie, SOVAC de l’homme d’affaires incarcéré, Mourad Oulmi a démenti avoir été suspendu par la maison mère et s’explique sur l’affaire. En effet, SOVAC a précisé samedi que Volkswagen n’a pas suspendu son partenariat, mais elle a juste décidé de suspendre l’envoi des kits d’assemblage vers l’Algérie. Et cela est dû au fait que « plus de 1500 kits d’assemblage destinés à l’usine de Relizane sont toujours bloqués au port d’Oran depuis juillet dernier et 2200 kits bloqués aux ports européens ». Suite à ce blocage, Volkswagen a décidé de suspendre l’envoi des kits d’assemblage vers l’Algérie, et ce, depuis août dernier, selon un responsable de SOVAC. « Près de 700 employés sont au chômage technique et l’usine est à l’arrêt depuis septembre dernier », sont les conséquences causées par ce blocage selon la même source.

Réflexion
Dimanche 15 Décembre 2019 - 14:30
Lu 387 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-01-2020.pdf
4.45 Mo - 25/01/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+