REFLEXION

SOUR (MOSTAGANEM) : Les habitants de douar ‘’Ouled Bouras’’ marginalisés

Les habitants du douar «Ouled Bouras », de la commune de Sour, relevant de la daïra de Aïn-Tedelès sont revenus à la charge, la semaine passée, en observant un « Sit-in » devant le siège de l’Assemblée populaire de la Commune de Sour dont ils dépendent administrativement.



Ils étaient plus d’une cinquantaine d’habitants à venir réclamer pour la énième fois  la prise en charge de leurs doléances concernant l’amélioration des conditions de leur vie par des opérations de viabilisation de leur important Douar qui compte quelque 8000 habitants, le classant  ainsi parmi les plus importants de la wilaya de Mostaganem. A ce titre, ils lancent un appel de détresse aux autorités locales contre leur marginalisation du développement et pour intervenir car la situation de leur Douar est qualifiée de catastrophique estimant  qu’il aurait du être classé comme « zone d’ombre » ,vu qu’ils souffrent d’une sous alimentation chronique en eau potable laquelle, ne leur est servie  que deux fois par mois ; qu’il ne disposent pas  encore de  voirie normalisée qui serait revêtue et encore moins d’équipements de jeux et loisirs pour les nombreux jeunes livrés à l’oisiveté ; les habitants demandent aussi un réseau d’assainissement ,un réseau d’éclairage public  et des infrastructures scolaires suffisantes  pour  accueillir  les écoliers  dans des conditions acceptables et au minimum, procéder à l’extension de la seule école existante. De même, ils souhaitent  l’implantation, chez eux d’une salle polyvalente ou un petit dispensaire de soins qui les soulageraient dans des cas d’urgence. Les habitants du Douar « Ouled Bouras », indiquent que leur taux de croissance augmente de plus en plus et pose le problème du manque de logements qui commence à peser sur leur communauté avec une urgence à prendre en considération. Sur ce point, ces mêmes habitants sollicitent les autorités locales  de les doter d’un quota de « Logements ruraux » consistant, précisant que sur près de 700 demandes, seuls cinq demandes sont satisfaites, ce qui est loin de répondre aux besoins pressants exprimés. Enfin, ils interpellent le Chef de l’exécutif de la wilaya à prendre en considération leurs divers problèmes et au besoin, s’enquérir de lui-même de la pénible situation qu’ils vivent, pour qu’il puisse leur trouver des solutions appropriées.

Younes Zahachi
Samedi 28 Novembre 2020 - 15:05
Lu 278 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma