REFLEXION

‘’SOUK EL QARIA’’ DE MOSTAGANEM : Les commerçants en détresse interpellent le wali



La réalisation des travaux  de ravalement extérieur  de Souk el Qaria (l’ancienne poissonnerie) au milieu de la rue Abdellaoui Abed, ex-rue du 2ème tirailleur, a  été confiée à une  entreprise espagnole spécialisées qui a déjà retapé près d’une dizaine d’immeubles, tous situés en plein cœur de la ville de Mostaganem. Puis elle s’est orientée sur la partie haute du « Derb » dans le centre ville  où elle a travaillé sur quelques bâtisses. Au mois de décembre 2019, ladite entreprise a placé ses échafaudages dans le pourtour du marché vestimentaire puis s’est arrêtée subitement  sans  reprise de ses travaux. Le marché vestimentaire que tous les mostaganemois connaissent sous l’appellation de «  Souk el Qaria » a été intégré dans le cadre de l’opération de réhabilitation des anciennes bâtisses faisant partie du « Derb et Tobbana, selon un arrêté ministériel de délimitation. Signalons que ledit « Souk el Qaria »  abrite une trentaine de commerçants dont certains s’y sont installés, depuis 1968 mais à leur grand dam, ils sont restés dans l’état d’un chantier « mort-né » depuis maintenant 10 mois. Cette situation singulière, ne les arrange pas du tout et, pis encore, elle porte préjudice à leur activité qui a ralenti considérablement, ont-ils déclaré récemment avec désolation et amertume en précisant qu’aucun responsable local n’est venu s’enquérir de leur situation ni leur donner un semblant d’explication convaincante. Maintenant, leur ras le bol est perceptible alors qu’ils contiennent difficilement leur colère de voir leur recette impactée négativement et descendre à un seuil inacceptable et intolérable par un chantier qui a découragé leur clientèle de s’y rendre. Au jour d’aujourd’hui, ils subissent une crise commerciale de mévente qui les a mis au pied du mur face à des charges d’exploitations qu’ils doivent assumer (location, fiscalité et divers…) alors que leur recette est devenue ridicule, selon leurs récentes déclarations  de ce lundi, 21 Septembre 2020. Ne voyant pas une issue à leur problème, ces commerçants interpellent les autorités locales en charge de ce dossier à leur trouver une solution. Leur inquiétude a grandi et ils lancent un  appel à l’intention du wali de la wilaya de Mostaganem en vue d’intercéder à leur cause, auprès des responsables concernés  pour une  régularisation urgente de la situation de ce petit centre commercial populaire.          

Younes Zahachi
Mercredi 23 Septembre 2020 - 16:29
Lu 284 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-10-2020.pdf
3.02 Mo - 23/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+