REFLEXION

SOUK AHRAS : Le maire d’Ouled Driss suspendu



Le président de l’Assemblée populaire communale (APC) d’Ouled Driss (Souk Ahras) a été relevé de ses fonctions sur décision du wali, Lounès Bouzegza, en raison de son implication dans des affaires de corruption, a affirmé jeudi la responsable de la communication de la wilaya, Inel Laib. Dans une déclaration à l’APS, la même source a indiqué que « le chef de l’exécutif local a pris la décision de mettre fin aux fonctions du président de l’APC d’Ouled Driss eu égard aux poursuites judiciaires dont il fait l’objet, notamment pour dilapidation de deniers publics et abus de fonction ». La même responsable a souligné que cette décision est dictée par l’article 43 du code communal stipulant que « tout élu faisant l’objet de poursuites judiciaires pour un crime ou un délit en rapport avec les deniers publics, pour atteinte à l’honneur ou ayant fait l’objet de mesures judiciaires ne peut poursuivre valablement son mandat électif et est donc suspendu par arrêté du wali jusqu’à l’intervention du jugement définitif de la juridiction compétente », ajoutant qu’ « en cas d’acquittement, l’élu reprendra automatiquement et immédiatement ses fonctions ».                                     

Ismain
Vendredi 14 Février 2020 - 15:43
Lu 344 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-10-2020.pdf
3.23 Mo - 25/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+