REFLEXION

SOLIDARITE SOCIALE : La prime de scolarité passe à 5000 dinars

Instituée par un décret exécutif depuis l’année 1994, la prime de scolarité qui était de l’ordre de 400 dinars a été revue à la hausse en 1996 pour atteindre les 3000 dinars. Dimanche dernier, lors du conseil du gouvernement, elle vient de connaitre une nouvelle augmentation et passe à 5000 dinars à la bonne joie des élèves bénéficiaires issus des catégories démunies.



Le Premier ministre, M.Noureddine Bedoui, a décidé lors de la dernière  réunion du gouvernement, tenue dimanche 02 Septembre sous sa présidence, l'augmentation de la prime de solidarité scolaire de 3.000 dinars  à 5.000 dinars  au profit de trois millions d'élèves."Le Premier ministre, M.Noureddine Bedoui a décidé d'augmenter de 3.000 DA à 5.000 DA la prime de solidarité scolaire, dont bénéficient actuellement près de 3 millions d'élèves, et que l'Etat destine aux catégories démunies",  a indiqué un communiqué des services du Premier ministère, qui ajoute que cette décision "confirme le soutien permanent de l'Etat à ces catégories et consacre son caractère social en matière de scolarisation à tous les enfants du pays, conformément à la Constitution». En outre, le gouvernement a examiné un projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif 96-298 du 8 septembre 1996, portant revalorisation du montant de la prime de scolarité, fixée depuis 1994 à 400 dinars  à 3.000 dinars, pour chaque enfant scolarisé dans les trois paliers (primaire, moyenne et secondaire). Cette disposition a été approuvée et le Premier ministre qui a ordonné sa mise en application immédiate à l'occasion de la prochaine rentrée scolaire au profit de plus de 9 millions d’élèves. Les communes seront chargées du versement de cette prime également aux parents d'élèves sans revenus à travers la mobilisation du Fonds de solidarité des Collectivités locales. A ce propos, le Premier ministre a déclaré que ces deux décisions découlent de l'attachement du Gouvernement quant à la nécessité de soutenir les familles à l'occasion de la rentrée scolaire. Ces deux décisions viennent consacrer les hautes valeurs de solidarité et d'entraide sociales à cette occasion, en vue de garantir les mêmes niveaux de prise en charge et la bonne préparation à nos élèves, avec les mêmes chances de réussite dans les études.

L.Ammar
Lundi 2 Septembre 2019 - 18:19
Lu 628 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-10-2020.pdf
3.01 Mo - 24/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+