REFLEXION

SOINS DES ALGERIENS A L’ETRANGER : ‘’Mondial care’’ et l’assistance médicale à l’étranger

La prise en charge des soins de santé à l’étranger constitue une démarche laborieuse et très complexe. Comment choisir la bonne équipe médicale ? Où et comment prendre un rendez-vous dans un court délai ? Comment maitriser les couts, résoudre le problème des visas, de l’hébergement, du transport, de l’accompagnement, de l’interprétariat …un vrai casse-tête pour les malades.



Riche d’une expérience dépassant la décennie, le Docteur Mohammed Korghlou fonde l’entreprise Mondial Care. «Je suis diplômé de la faculté de Médecine de Sidi Bel Abbès. J’assume actuellement une double mission. La première est purement médicale ou en plus de la gestion des dossiers des patients qui nous sont confiés, j’assure des formations et des communications médicales dans plusieurs pays d’Afrique. Ma deuxième mission est d’ordre médico-diplomatique où j’ai l’honneur de rencontrer des décideurs de  très hauts niveaux et débattre sur l’intérêt de notre activité. Je suis très modestement le médecin algérien ; originaire de l’antique Mostaganem et fier de compter un grand nombre d’amis dans chaque capitale africaine.»
La mission de Mondial Care est de porter assistance en France, Maroc et en Tunisie aux patients étrangers. Il s’agit d’organiser leurs séjours de soins. L’objectif est d’apporter l’aide et les réponses au grand nombre de contraintes déjà cités.
 « Le déplacement hors des frontières pour les besoins de soins est un phénomène qui a pris un grand essor depuis la libéralisation de l’utilisation d’Internet. De grandes campagnes publicitaires ont été diffusées sur les chaines de télé. On se rend compte que la santé est instrumentalisée à des fins économiques avec l’éthique en moins. Les patients partent à l’aventure. Ils payent des factures sans retour qualitatif réel ».
« Choisir ou recommander un hôpital pour tels ou tels soins nécessite une connaissance préalable de l’organisation du système de santé du pays hôte. Ce n’est pas parce que le frère du cousin de ma voisine a été soigné dans un tel hôpital que tous peuvent y être soignés. L’évaluation de la qualité des soins répond à un référentiel et à des données scientifiques issues de recommandations internationales. J’insiste pour souligner que : orienter, suivre et accompagner un patient est un métier ».
Mondial Care adopte des méthodes de gestion innovantes. L’approche fondamentale consiste en la fédération d’un ou de plusieurs praticiens en vue de l’élaboration d’un parcours de soins.
« Fini l’hôpital qui doit répondre à toutes les problématiques. Il faudra plutôt se méfier des hôpitaux et cliniques qui assurent des soins dans toutes les spécialités. C’est plutôt un indicateur de non qualité ».
Le concept de l’élaboration du parcours de soins permet d’établir un balisage des différentes étapes de la prise en charge sur la base d’informations médicales préalablement recueillies. Ce mode de fonctionnement devient significativement productif notamment lorsque le patient est atteint de pathologies chroniques et/ou complexes. Il s’agit d’un processus de management des soins très efficient assurant une grande maitrise des couts.
« Le plus gros de notre activité consiste à assurer des missions pour le compte de compagnies d’assurances. Ces dernières sont soucieuses de bien dépenser et surtout de réaliser des économies. Notre savoir-faire permet de leur garantir un suivi et une gestion personnalisée de leurs malades durant leurs séjours de soins en France, en Tunisie et au Maroc. Nous arrivons à leur faire réaliser jusqu’à 45 % d’économies sur un grand nombre de dossiers ».
« Lorsqu’ils sont sollicités par des patients étrangers, les hôpitaux établissent des devis approximatifs, sans aucune étude sérieuse des dossiers. Ils exigent à ce que les fonds leurs soient transférés avant l’admission des malades. Une fois le patient arrivé, la situation se complique.
Trois cas de figures
La somme reçue permet de soigner et tout se passe bien.
La somme reçue ne permet pas d’assurer la totalité des soins. Ils feront tout pour garder le patient le temps d’épuiser la cagnotte.
La somme reçue est nettement supérieure au cout réel. Là c’est le Jackpot. Des examens et soins fictifs seront programmés de telle sorte à sécher la provision.
Aucun patient, aucun médecin ni aucune association non formés ne peuvent assurer la mission de suivi et de contrôle ni, d’évaluation de la qualité du service rendu »
Grâce à une crédibilité accumulées en de plus de dix ans, Mondial Care a réussi à fédérer un large réseau de coopération médicale pluridisciplinaire qui lui permet de répondre aux besoins spécifiques du patient et de lui garantir la meilleure prise en charge.
« Les patients en général et les algériens particulièrement pensent que seuls les grands hôpitaux fournissent les meilleures prestations médicales. Quelle arnaque ! Ce n’est pas la notoriété de l’hôpital qui garantit la meilleure qualité des soins. Bien au contraire. Nos exemples sont multiples et nombreux…..Le classement annuel par la presse indépendante tel que le Point ou L’Express pour ne citer que ces deux titres, des meilleurs hôpitaux en France nous réserve à chaque parution de grandes surprises. »
Mondial Care intervient déjà au Maroc, Gabon, Niger, Guinée, Congo, Côte d’ivoire …où des conventions avec des organismes sociaux publics et/ou privés ont été signées.
« Nous avons signé de nombreuses conventions à l’exemple de celles qui nous lient avec la caisse de sécurité sociale du Burkina Faso, Le trésor public de Côte d’Ivoire, le Ministère de la santé du Niger et du Cameroun. Pour ne citer que ceux-là. Pour ce qui est de l’Algérie ? Inchallah ».
Pour de plus amples informations sur Mondial Care, n’hésitez pas à consulter Dr Mohammed Korghlou. : contact.medical@mondial-care.com/ www.mondial-care.com

 

Ismain
Vendredi 21 Décembre 2018 - 17:26
Lu 729 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-01-2019.pdf
3.37 Mo - 16/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+