REFLEXION

SNTF : Le train a tué 250 personnes depuis 2013



Les trains ont tué en Algérie, 250 personnes et blessé 175 autres depuis 2013. Un bilan sanglant que la Société nationale du transport ferroviaire (SNTF), a publié sur sa page facebook à l’occasion de lancement de sa campagne nationale de sensibilisation sur les dangers des passages à niveau non surveillés. Le non respect du code de la route qui donne la priorité absolue au train dans les passages à niveau et l’ignorance des consignes de sécurité de la SNTF par les automobilistes et les piétons sont l’origine de ces accidents mortels. L’entreprise a enregistré durant la même période, 1378 actes de jets de pierres sur les trains causant 163 blessés dont 84 employés de l’entreprise. Des actes « sauvages » qui ont coûté 35 milliards de centimes de réparation des dégâts. A titre d’exemple, le premier train Coradia a vu 80% de ses vitres brisées par d’authentiques délinquants après six mois seulement de sa mise en service.  

Ismain
Mardi 6 Novembre 2018 - 17:05
Lu 265 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-12-2018.pdf
3.1 Mo - 16/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+